Consommer du cannabis augmente le risque d'alcoolisme

ETUDES Les fumeurs de marijuana seraient plus nombreux à développer un usage problématique de l'alcool...

20 Minutes avec agence
— 
Illustration d'un plant de cannabis.
Illustration d'un plant de cannabis. — Jeff Chiu/AP/SIPA

Les consommateurs de cannabis seraient plus nombreux à développer des troubles liés à l’alcool. C’est la conclusion commune formulée par deux études, dont la première est parue dans la revue Drug and Alcohol Dependence.

Réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population américaine, elle a montré que les fumeurs de marijuana avaient 5,4 % plus de risque de développer un usage problématique de l’alcool. Ces derniers présentaient également une plus grande persistance de l’alcoolo-dépendance au bout de trois ans.

Intégrer la question du cannabis dans la prise en charge de l’alcoolisme

Des conclusions appuyées par la seconde étude, publiée dans le JAMA Psychiatry et réalisée auprès d’un large panel de 34.653 adultes, dont l’objectif était d’établir un lien entre usage de cannabis et troubles liés à l’ensemble des substances psychoactives. Bilan : concernant l’alcool, les chercheurs ont évalué le surrisque à 2,6 % pour les fumeurs de cannabis.

A travers ces observations, les scientifiques entendent mieux cibler les messages de prévention à destination des populations, mais également orienter la prise en charge des troubles liés à l’alcool, en recommandant d’intégrer plus systématiquement la question du cannabis, précise Pourquoi Docteur.

Autre objectif : éclairer les législateurs dans leurs décisions, alors que plusieurs Etats ont légalisé l’usage de la marijuana.

Recent Trends in the Prevalence of Marijuana Use and Associated Disorders in the United States
JAMA Psychiatry…. https ://t.co/q81BpOGfcA
— MJ Medical Library (@MarianjoyMedLib) February 22, 2016