Diabète: Un patch connecté pour libérer les enfants des piqûres

INNOVATION Le capteur « FreeStyle Libre » collé à l'arrière du coude permet de suivre la glycémie durant huit heures...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'une personne diabétique en train de contrôler sa glycémie.
Illustration d'une personne diabétique en train de contrôler sa glycémie. — GUSTAFSSON/LEHTIKUVA OY/SIPA

Fini les nombreuses piqûres quotidiennes pour contrôler le taux de glucose contenu dans le sang. Un patch indolore, déjà disponible pour les adultes, vient d’être autorisé pour les enfants de 4 à 17 ans. Il s’agit du « FreeStyle Libre » mis au point par les laboratoires Abbott qui viennent de recevoir le marquage CE.

>> A lire : Diabète : Sanofi vise de nouveaux moyens de traitement

Le dispositif est composé d’un capteur connecté à fixer derrière le coude et est accompagné d’un lecteur pour recueillir les données enregistrées. Ce timbre « intelligent » se change tous les quinze jours.

Ce lecteur de pointe donne lévolution à la hausse ou à la baisse du taux de glucose

Rien à voir donc avec les cinq ou six piqûres quotidiennes et indispensables aux personnes souffrant de diabète de type 1 (insulinodépendantes), qui doivent suivre attentivement leur taux de glucose. Ce lecteur de pointe conserve les données sur les huit dernières heures et donne l’évolution à la hausse ou à la baisse du taux de glucose.

Il n’y aurait donc que des avantages si, selon le site Pourquoi Docteur, ce dispositif de contrôle glycémique ne coûtait pas 120 euros par mois… non remboursés par la sécurité sociale.