Starbucks et Costa promettent d'agir contre l'excès de sucre dans leurs boissons

NUTRITION Les taux relevés par une association sont tellement hauts qu’ils peuvent être considérés comme dangereux…

20 Minutes avec AFP

— 

Logo de Starbucks à New York, le 10 novembre 2015
Logo de Starbucks à New York, le 10 novembre 2015 — TIMOTHY A. CLARY AFP

Il y a bien trop de sucre chez Starbucks et Costa. Les deux chaînes se sont engagées mercredi à servir des boissons plus saines à leurs clients après la publication du rapport d’une association britannique qui a trouvé des taux de sucre « dangereusement » élevés dans certaines boissons chaudes aromatisées.

Parmi les 131 boissons analysées par l’association Action on Sugar (Action sur le sucre : NDLR), 98 % d’entre elles contenaient suffisamment de sucre pour mériter une étiquette rouge qui correspond au Royaume-Uni à une recommandation pour les consommateurs de réduire la consommation de ces produits. La chaîne américaine Starbucks sert ainsi une boisson grand format à base de fruits cuits dont des raisins, de l’orange et de la cannelle à laquelle sont ajoutées 25 cuillères à café de sucre, a dénoncé l’association.

Un lien avec l’obésité en Grande-Bretagne ?

« C’est encore un autre exemple de la quantité scandaleuse de sucre ajouté dans notre nourriture et nos boissons », a regretté Graham MacGregor, le président de l’association. « Pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d’obésité en Europe », a-t-il ajouté. Une porte-parole de Starbucks a indiqué que la chaîne de cafés s’était engagée cette année à « réduire le sucre ajouté dans nos boissons les plus riches de 25 % d’ici la fin 2020 ».

« Nous offrons aussi une large gamme de produits plus légers », a-t-elle ajouté. Le responsable de la communication de la chaîne Costa, Kerry Parkin, a affirmé que son entreprise avait pris « des mesures importantes pour réduire la teneur en sucre » de sa gamme et qu’elle comptait « continuer à améliorer l’équilibre » nutritionnel des produits.