Un moustique Aedes Aegypti, vecteur du virus Zika, le 30 janvier 2016 à San Jose, au Costa Rica.
Un moustique Aedes Aegypti, vecteur du virus Zika, le 30 janvier 2016 à San Jose, au Costa Rica. — SIPA

SANTE

VIDEO. Que sait-on du virus Zika?

Trois à quatre millions de cas sont attendus dans la région des Amériques cette année...

Une « urgence de santé publique de portée mondiale ». C’est en ces termes que l’organisation mondiale de la Santé (OMS) a qualifié l’épidémie du virus Zika le 1er février, alors que les laboratoires pharmaceutiques – dont le français Sanofi – et les scientifiques s’activent pour trouver un vaccin.

Le virus, qui se propage « de manière explosive » dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016, tire son nom d’une forêt en Ouganda où il a été repéré pour la première fois en 1947.

Zika est étroitement apparenté au virus de la dengue, puisqu’il appartient à la même famille des Flavivirus, qui compte également le chikungunya, et est transmis par une piqûre de moustique du genre Aedes, A. aegypti ou A. albopictus (moustique tigre). Il est soupçonné de causer des malformations congénitales, notamment des microcéphalies (malformation congénitale dont souffrent les enfants nés avec une tête et un cerveau anormalement petits), et d’être lié au syndrome neurologique de Guillain-Barré (SGB).