Chute des températures: Comment survivre à la vague de froid?

HIVER Les températures vont chuter dès ce week-end, annonçant une nouvelle vague de froid qui va déferler sur l’hexagone la semaine prochaine...

Anissa Boumediene

— 

Illustration d'une femme en train de se protéger du froid.
Illustration d'une femme en train de se protéger du froid. — OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

L’hiver s’est décidé à pointer le bout de son nez, et ça caille ! Pour l'occasion, on vous repropose des conseils pratiques pour passer au travers de cet épisode de froid sans trop de dégâts.

Le vent glacé gifle les joues, les nez coulent et grippe et gastro sont en embuscade. Mais 20 Minutes vous dévoile les cinq commandements pour ne pas (trop) souffrir du froid.

>> A lire aussi: «La vague de froid à venir sera similaire à celle de février 2012»

Les couches tu multiplieras

« Les gens ont tendance à s’habiller en fonction de l’endroit où ils vont, et non en fonction de l’endroit où ils passent. Ainsi, même lorsqu’il fait très froid, on croise dehors des hommes et des femmes en pantalon fin parce qu’ils craignent de crever de chaud une fois au travail », note le Dr Henry Pawin, dermatologue.

Pour ne pas se sentir frigorifié dès que l’on met un orteil dehors, la tactique, c’est d’adopter la technique de l’oignon en multipliant les couches de vêtements. Porter deux pulls fins réchauffera davantage que d’enfiler un gros pull, parce que la fine couche d’air entre chaque vêtement se réchauffe et joue un rôle d’isolant.

Des collants sous ses vêtements, des tee-shirts en coton ou en soie associés à des pulls en cachemire ou en polaire permettront de se maintenir bien au chaud. « Et il faut penser à bien fermer son manteau lorsqu’on sort des transports ou de sa voiture, même sur une courte distance », préconise le médecin.

Tes extrémités tu couvriras

Mais un manteau bien chaud ne suffit pas, il est tout aussi important de penser à bien couvrir ses extrémités. « Mains, pieds et cuir chevelu sont des parties du corps très sensibles au froid. On enfile donc des gants, de bonnes chaussettes et un bonnet », prescrit Henry Pawin.

« On veille aussi à bien couvrir les jeunes enfants et les personnes âgées, qui sont particulièrement fragiles face au froid », insiste-t-il.

Ta peau, tu hydrateras

Entre le froid du dehors et les intérieurs surchauffés, la peau est mise à rude épreuve : elle rougit, tire, gratte et pèle sous l’effet du dessèchement. Il est recommandé de s’hydrater de l’intérieur et de l’extérieur. Eau, thé et soupes sont de précieux alliés.

« Le froid cause une importante sécheresse cutanée. En hiver, il faut hydrater la peau du corps et du visage avec des crèmes à texture riche, indique le dermatologue. Et tout au long de la journée, on en applique sur les mains et les lèvres ».

Tes défenses immunitaires, tu boosteras

Autre effet de la chute des températures : la baisse des défenses immunitaires. Une cure de dix jours à base d’ingrédients naturels les reboostera. « Tous les matins, diluez une cuillère à café d’acérola en poudre dans un verre d’eau froide, attendez quelques minutes et buvez », conseille Régine Teyssot, coauteure de Remèdes de grand-mère : Pour se soigner au naturel (éd. La Martinière).

« Des cures de spiruline ou de ginkgo biloba font également partie de l’arsenal pour renforcer naturellement ses défenses immunitaires », précise-t-elle. « En suivant cette cure, l’organisme est moins sensible aux petits éléments pathogènes et aux virus qui circulent pendant l’hiver », explique Régine Teyssot.

Tes mains, tu laveras

Si vous avez eu la chance d’échapper à la grippe et à la gastro pendant les vacances de Noël, restez sur la bonne voie en vous lavant les mains très régulièrement. Une bonne hygiène des mains est l’un des meilleurs remparts contre les maladies de l’hiver, qui se propagent très rapidement.