Grossesse: L'alimentation du papa influence (aussi) la santé de son enfant

PROCREATION C'est la conclusion établie par deux études indépendantes...

20 Minutes avec agence

— 

L'alimentation du père a des conséquences sur la santé de son enfant.
L'alimentation du père a des conséquences sur la santé de son enfant. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L’alimentation du papa, surtout si elle est grasse, n’est pas sans conséquences sur la santé de l’enfant à naître. C’est la conclusion établie par deux études indépendantes menées par des chercheurs en Chine et en Amérique du Nord.

Intolérance au glucose et mauvaise résistance à l’insuline

Les premiers ont fécondé en laboratoire des souris avec le sperme de mâles ayant reçu une alimentation normale ou très riche.

Résultat : les petits issus de pères ayant mangé très gras présentaient une intolérance au glucose et une moindre résistance à l’insuline, deux facteurs de développement du diabète.

Des modifications génétiques

Du côté des chercheurs américains et canadiens, dont les travaux ont été publiés dans la revue Science, ils ont observé deux groupes de rongeurs, les premiers recevant une alimentation faible en protéines, les seconds mangeant normalement.

Ils ont alors décelé des changements au niveau d’un groupe de gènes responsables du développement de cellules souches, pouvant favoriser les troubles métaboliques chez les souriceaux.

>> A lire aussi : Obésité : Le poids du père influence le risque pour l’enfant

Ces travaux ne sont pas les premiers concernant le rôle joué par le papa sur la santé de son enfant. En décembre dernier, une étude publiée dans la revue Cell Metabolism révélait que l’obésité pouvait être transmise par le sperme du père.