Schizophrénie: Le régime des body builders serait efficace

ALIMENTATION Fromage, beurre et saumon aideraient à lutter contre les troubles mentaux...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un body builder.
Illustration d'un body builder. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Des chercheurs avaient avancé l’hypothèse que l’arrêt du tabac ou encore le venin de serpent corail pouvaient contribuer à la diminution des symptômes chez les personnes atteintes de schizophrénie.

Mais un régime alimentaire très riche en matières grasses et pauvre en glucides -similaire à celui des body builders- pourrait lui aussi s’avérer efficace dans le traitement de cette maladie mentale.

Des tests probants sur les souris

La diète cétogène, qui utilise comme seules sources d’énergies les aliments riches en graisse, a particulièrement intéressé des scientifiques australiens de l’université James Cook.

Ils l’ont fait suivre à un groupe de souris et ont constaté que les comportements schizophrènes diminuaient chez ces sujets, tout comme leur poids. Le taux de glucose dans leur sang s’est également révélé plus bas que chez les souris alimentées normalement.

Les graisses, une source d’énergie alternative

Dans leurs conclusions, publiées en novembre dans la revue scientifique Schizophrenia Research, les chercheurs expliquent que « la diète cétogène procure au cerveau une source d’énergie alternative via les acides gras. Et puisque la diète est faible en glucides, la quasi-totalité de l’énergie provient de l’assimilation des acides gras et non du glucose. Cela permet de contourner les voies métaboliques classiques du glucose, rendues inopérantes par la maladie ».

D’après le National institute of mental health, 1,1 % des Américains souffriraient de schizophrénie.