C'est prouvé, les films d'horreur glacent vraiment le sang

ETUDE Des chercheurs néerlandais ont mis en évidence que la peur ressentie devant un film pouvait avoir des conséquences sur la circulation sanguine…

20 Minutes avec agence

— 

«Sinister». Illustration d'un film d'horreur.
«Sinister». Illustration d'un film d'horreur. — Capture d'écran / YouTube

On a coutume de dire qu’un film est si terrifiant qu’il nous glace le sang. Même s’il ne s’agit là que d’une expression au sens figuré, des chercheurs néerlandais ont mis en évidence que la peur ressentie devant un film pouvait réellement avoir des conséquences sur notre circulation sanguine.

Ils ont pour cela réalisé des prises de sang, avant et après les séances, sur deux groupes de spectateurs : les premiers devant un film d’horreur, les seconds devant une comédie.

La protéine de la coagulation augmenterait avec la peur

Résultats : la quantité de protéine appelée facteur VIII, présente dans le plasma et principal élément intervenant dans la coagulation sanguine, était 50 % plus élevée chez les personnes ayant visionné un film effrayant.

Toutes les autres conditions de visionnage ayant été identiques chez les deux groupes testés, la peur ressentie semble donc apparaître comme la seule explication possible à ce phénomène, concluent les chercheurs, dont l’étude a été publiée mercredi 16 décembre dans le sérieux British Medical Journal.