Rhume, grippe, toux: Comment se soigner sans médicament

FROID Chacun peut trouver dans ses placards des ingrédients naturels pour soigner les maux de l’hiver, comme le rhume, la grippe ou la toux…

Anissa Boumediene

— 

Illustration d'une jeune fille en train de soigner son rhume par des inhalations.
Illustration d'une jeune fille en train de soigner son rhume par des inhalations. — M.GILE/SIPA

Seule une minorité de médicaments en vente libre, parmi les plus utilisés contre le rhume, le mal de gorge ou la grippe, est efficace et inoffensive, selon une étude du magazine 60 Millions de consommateurs dévoilée ces derniers jours. Pire, parmi les 61 médicaments les plus vendus, 28 sont tout simplement « à proscrire », « le rapport bénéfice/risque étant défavorable en automédication ». Mais pas de panique, des méthodes plus naturelles, les fameux remèdes de grand-mère, ont fait leurs preuves. 20 Minutes vous donne les clés pour soigner les maux de l’hiver sans médicaments.

Du champagne pour éliminer les toxines

En cas de coup de froid ou d’état grippal, le champagne peut faire des miracles. Faites-en chauffer un verre dans une casserole, ajoutez un morceau de sucre et arrêtez le feu lorsque le mélange frémit. Laissez refroidir dans un verre et buvez-le avant de vous coucher. « C’est radical. Le champagne contient des enzymes, du soufre et du phosphore qui vont augmenter la température du corps et diminuer la virulence des toxines », explique le Dr Henry Puget, coauteur de Remèdes de famille : Se soigner malin et naturel de A à Z (éd. La Martinière), avec Régine Teyssot.

Une autre méthode, moins glamour mais tout aussi efficace, consiste à couper un oignon en deux et à déposer les moitiés de chaque côté de la chambre. « Le lendemain matin, une couche noire se sera formée sur l’oignon, parce qu’il absorbe les toxines qui ressortent de l’organisme », indique le médecin, partisan d’une utilisation modéré des médicaments. « Bien sûr les médicaments sont utiles, mais beaucoup sont toxiques pour le foie et les reins, alors que pour de nombreuses pathologies peu graves, des remèdes à base d’ingrédients naturels suffisent », poursuit-il.

Du citron et du miel pour les maux de gorge

Pointés du doigt par l’association de consommateurs, nombre de sirops, sprays et pastilles pour la gorge sont à proscrire. Mais des gargarismes peuvent facilement soigner les maux de gorge. « Pressez le jus d’un citron, bio de préférence, ajoutez une cuillère à soupe de miel et une demi-cuillère à café de sel et rincez-vous la gorge deux à trois fois par jour avec ce mélange », préconise le médecin. « Le miel a des vertus anti-inflammatoires et c’est un antibiotique naturel », détaille Régine Teyssot.

Autre recette contre l’angine : le cataplasme à la pomme de terre crue, un puissant anti-inflammatoire naturel. « Coupez-en une en rondelles, que vous placerez dans un torchon et mettrez autour du cou toute la nuit », prescrit le Dr Puget. Et en cas de bronchite, les plus courageux feront bouillir deux oignons entiers avant de les manger.

Des huiles essentielles pour décongestionner

Nez et sinus bouchés, ces symptômes du rhume et de la grippe perturbent le sommeil. La clé pour décongestionner, c’est l’inhalation aux huiles essentielles. « Quand j’étais enfant, ma grand-mère me faisait des fumigations à base d’eucalyptus, raconte Régine Teyssot. Cela empêche les infections et ça débouche efficacement le nez ».

Pour guérir plus rapidement, le lavage des sinus est également recommandé, « avec un mélange à base d’eau tiède, de gros sel et de citron, conseille Henry Puget. Ces remèdes sont faciles à utiliser parce que ce sont des produits qu’on a déjà dans ses placards. »