Attentats à Paris: Gratuité des soins pour les victimes de terrorisme

SOCIETE Les victimes d'actes de terrorisme recevront une attestation spécifique leur permettant d'etre soignés gratuitement...

20 Minutes avec agences

— 

Les pompiers interviennent après les attentats dans le 10e arrondissement de Paris, le 13 novembre 2015
Les pompiers interviennent après les attentats dans le 10e arrondissement de Paris, le 13 novembre 2015 — Kenzo Tribouillard AFP

« La mise en place immédiate de la gratuité des soins » pour les victimes de terrorisme, a été annoncée, ce mardi, par la ministre de la Santé Marisol Touraine. Cette gratuité est prévue dans le projet de budget de la Sécurité sociale, en cours d’examen au Parlement.

« A la suite des attentats du 13 novembre 2015, la ministre a décidé que les personnes victimes de ces actes bénéficieraient sans délai, par anticipation, de la prise en charge de leurs soins et du versement de leurs indemnités journalières », a indiqué le ministère dans un communiqué, ajoutant que « les personnes concernées recevront une attestation spécifique afin de leur permettre de faire valoir leurs droits auprès des professionnels et établissements de santé ».

Des procédures de prise en charge simplifiées

Outre la gratuité des soins, les victimes du terrorisme pourront également profiter de procédures de prise en charge simplifiées, conformément aux mesures contenues dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016.

« Concrètement, ces personnes devaient jusqu’à aujourd’hui s’adresser à la caisse nationale militaire de Sécurité sociale et ne pouvaient bénéficier de la gratuité des soins qu’après ouverture du droit à une pension d’invalidité », précise ainsi le communiqué.

« Supprimer toutes ces lourdeurs administratives »

La ministre souhaite ainsi « supprimer toutes ces lourdeurs administratives » pour exonérer les victimes « de toute participation financière » et permettre un « assouplissement des conditions d’attribution des indemnités journalières auprès de leur caisse habituelle d’assurance maladie ». Ces mesures devaient entrer en application « après le vote du PLFSS, soit en 2016 », rappelle le communiqué.

D’après le texte initial du PLFSS, cette attestation sera valable « pendant un an » - renouvelable - et les dépenses supplémentaires engendrées « seront remboursées à l’assurance maladie par l’État ». En outre, un numéro unique permettra aux victimes d’actes terroristes d’obtenir « dès aujourd’hui » des informations de l’assurance maladie sur leur situation personnelle : 0 811 365 364 (ouvert du lundi au vendredi de 8 heures à 17 heures).

Une assistance psychologique pour les étudiants

A noter également qu’une assistance psychologique pour les étudiants touchés par les attentats de Paris a été mise en place par La mutuelle des étudiants (LMDE). Une ligne d’assistance psychologique dédiée aux étudiants, ouverte 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, est joignable au 05 49 34 88 01, a précisé l’organisme, dont de nombreux adhérents figurent parmi les victimes.

Une prise en charge psychologique gratuite au point d’accueil du 7, rue Danton, dans le 6e arrondissement de Paris est également ouverte.