Hygiène: «Je suis une maniaque des mains propres»

VOUS TEMOIGNEZ Les internautes de la page Facebook de «20 Minutes» se posent en grands adeptes de l'hygiène des mains...

Charlotte Murat

— 

Illustration sur la consommation d'eau.
Illustration sur la consommation d'eau. — POUZET/SIPA

Demander aux internautes de la page Facebook de 20 Minutes combien de fois par jour ils se lavent les mains, cela peut paraître étrange. Mais, quand on sait que seuls 62 % des Français passent systématiquement par la case robinet après être allés aux toilettes, on se dit que le sujet mérite qu’on s’y arrête. On aurait aimé savoir ce qui les retient, mais les phobiques de la savonnette n’étalent pas leur mauvaise manie avec autant d’aisance que leurs germes sur les cacahuètes des bars.

Revenons donc à notre sujet : à quelle fréquence vous lavez-vous les mains ? « J’ai autre chose à faire que compter, répond Sandra. Je le fais quand c’est nécessaire et logique : après être allée aux toilettes, avant de faire la cuisine, avant de passer à table, etc. » Ce qui est « nécessaire ou logique » pour Sandra ne sera peut-être pas suffisant pour les autres. Car à lire leurs commentaires, les internautes sont des champions de l’hygiène des mains.

Eviter la propagation des maladies

Pour certains, c’est une question de santé publique. Ceux qui s’occupent de jeunes enfants, par exemple. C’est le cas d’Eliane : « Je les lave au moins 25 fois par jour et j’incite les enfants à se laver les mains régulièrement. On prend les bonnes habitudes dès l’enfance. » Michelle rappelle également les règles des hôpitaux, où il est « recommandé de se laver les mains avec du savon de Marseille et une brosse à ongles avant et après d’aller aux WC ». « Le but est d’éviter de contaminer les poignées de portes et les interrupteurs », explique Christine, qui rappelle au passage qu’il faut aussi se savonner les mains « après s’être mouché ».

Ça, c’est pour éviter la propagation de maladies. Reste l’hygiène personnelle et la protection contre la non-hygiène des autres. Car, oui, nous considérons que les autres sont sales et ce n’est pas Isabelle qui dira le contraire. « Les microbes chez soi on les connaît, sourit-elle. Mais l’extérieur… beurk ! » « J’avoue être moins dégoûtée par la crasse de mes animaux que par les mains des gens dans les lieux publics », renchérit Chloé. « Je suis une maniaque des mains propres. Je me les lave par exemple dès que je rentre chez moi, peu importe l’endroit où j’étais avant. C’est automatique », précise Jennifer.

Transports en commun et toilettes publiques

Les transports en commun sont sans doute le lieu le plus redouté par les internautes, à égalité avec les toilettes publiques. « C’est ma phobie, précise Patrick. Après être passé au lavabo, j’en suis à pousser la porte battante avec le pied ou le coude. » Idem pour Pitchounette, qui assure qu’elle ne « touche jamais la poignée de porte dans les toilettes publiques. » Caro ajoute qu’elle « se lave les mains aussi souvent que possible, surtout après une poignée de mains. Et je suis très malheureuse devant un écran tactile sur un photocopieur ou à la pompe à essence ! »

Il est conseillé de se savonner les mains au moins 30 secondes pour un lavage efficace. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez toujours suivre le truc de Marie-France : « C’est une astuce que j’ai donnée à mes petits-enfants. Il faut réciter l’alphabet. En principe ça dure 30 secondes. » Sur ce, l’auteure de cet article, dont la propreté du clavier d’ordinateur lui paraît douteuse, va aller se laver les mains.