Grève: Face aux médecins, Touraine reste ferme sur le tiers payant généralisé

MOBILISATION La ministre de la Santé ne compte pas répondre à la demande principale des médecins, en grève ce vendredi 13 novembre...

R.S.

— 

Marisol Touraine le 24 septembre 2015 à Paris
Marisol Touraine le 24 septembre 2015 à Paris — ERIC PIERMONT AFP

Le dialogue est toujours aussi mal engagé entre les médecins frondeurs et la ministre de la Santé. Sur BFMTV, Marisol Touraine a délivré un message de fermeté face aux revendications des professionnels de santé, en guerre contre la loi de la ministre et notamment la mesure controversée du tiers payant généralisé.

Marisol Touraine a répondu à l’affirmative à la question du maintien de cette généralisation, permettant à tous les patients de ne plus avancer les frais en cabinet, et forçant les médecins à être payés a posteriori par les mutuelles et la Sécurité sociale. Seulement, cette réforme pourrait, selon les médecins, induire une masse de travail administratif supplémentaire. Ainsi que des retards de paiements et une gestion chaotique des impayés.

« Les médecins ne seront pas payés à la Saint-Glinglin »

Pour la ministre, ferme sur le sujet, il s’agit pourtant d’une « mesure de justice, de simplification, c’est moins de paperasse. Ça pose des inquiétudes auxquelles je veux vouloir répondre. Mon souhait est que la mise en place du dispositif vienne à bout de la fin des inquiétudes. »

« Le tiers payant cristallise des inquiétudes sur l’avenir de la profession, poursuit la ministre. J’y suis sensible. Le métier de médecin se transforme. Les médecins ne seront pas payés à la Saint-Glinglin. Le paiement sera fait en moins de sept jours. Mon objectif est de permettre aux patients d’être soignés dans les meilleures conditions et délais qui soient. »

La mise en place du dispositif sera donc progressive, à partir du 1er juillet 2016 pour les maladies graves et femmes enceintes. Les médecins grévistes assurent qu’ils pourraient aller jusqu’à la désobéissance civile en n’appliquant pas cette mesure.