Sexualité: Quand la bière fait mousser les performances des hommes

ETUDE Selon la sexologue Kat Van Kirk, le breuvage permettrait de lutter contre la perte de la libido et l'éjaculation précoce...

20 Minutes avec agence
— 
People celebrate the opening of the 182. Oktoberfest beer festival in Munich, southern Germany, Saturday, Sept. 19, 2015. The world's largest beer festival will be held from Sept. 19 to Oct. 4, 2015. (AP Photo/Matthias Schrader)/MAS127/223923640376/1509192133
People celebrate the opening of the 182. Oktoberfest beer festival in Munich, southern Germany, Saturday, Sept. 19, 2015. The world's largest beer festival will be held from Sept. 19 to Oct. 4, 2015. (AP Photo/Matthias Schrader)/MAS127/223923640376/1509192133 — Matthias Schrader/AP/SIPA

La bière engourdit et ne ferait que nourrir les « Dadbod » à la mode ? Que nenni. Selon la sexologue Kat Van Kirk la petite mousse a plus d’un bienfait et boosterait même la sexualité de ces messieurs.

La thérapeute américaine, auteure de The Married Sex Solution : A Realistic Guide to Saving Your Sex Life, souligne dans son dernier ouvrage que, riche en phytoestrogène (substance naturelle similaire aux œstrogènes), la bière permettrait de limiter et surtout retarder l’éjaculation. Egalement riche en fer, elle boosterait aussi la libido masculine, en favorisant la production de globules rouges et donnant un peu plus de vigueur à la circulation sanguine. Les érections devenant alors plus fréquentes et plus longues.

De la Guinness et de la Innis & Gun avant tout

Dans son ouvrage, la sexologue se permet même de rentrer dans le détail en privilégiant deux marques. Tout d’abord la Guinness qui, bien pourvue en minéraux et probiotiques, « aide à fortifier et apaiser l’estomac. Bref, à être plus en forme durant l’acte ».

Quant à la Innis & Gun, elle pourrait même remplacer avantageusement le Viagra : « elle mélange ginseng, gingko biloba et damiana pour augmenter le désir sexuel et stimuler le système nerveux », assure ainsi la spécialiste du couple.

Pour rappel, une précédente étude avait déjà souligné les bienfaits du houblon version liquide. La bière réduirait, en effet, de 31 % le risque d’infarctus et d’AVC.