Grossesse: La consommation de certains antibiotiques est sans risque selon une étude

MEDICAMENTS Les macrolides ne seraient ainsi pas plus dangereux que la pénicilline…

20 Minutes avec agence

— 

Une femme enceinte (illustration).
Une femme enceinte (illustration). — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Bonne nouvelle pour les futures mamans. Le recours aux antibiotiques durant la grossesse n’aurait pas d’effets néfastes sur le fœtus selon une étude parue le 29 octobre dernier dans le Pharmacoepidemiology and Drug Safety.

Dans les faits, les chercheurs de l’université de Montréal se sont intéressés aux macrolides, une famille d’antibiotiques suspectée de provoquer des malformations cardiaques congénitales, précise Pourquoi Docteur. Ces derniers ont ainsi fait le rapprochement entre les macrolides, et la pénicilline, un médicament bien toléré par les femmes enceintes.

Pas de lien entre les malformations et la consommation de macrolides

« Avec la pénicilline, les macrolides figurent parmi les médicaments les plus fréquemment pris dans l’ensemble de la population et pendant la grossesse. Toutefois, le débat persistait à savoir si c’était les infections ou les macrolides employés pour les traiter qui mettaient en danger les femmes et leur bébé et causaient un plus grand risque de problèmes de grossesse, notamment la malformation congénitale », explique le Dr Anick Bérard, coordinateur de l’étude et chercheuse à la Faculté de pharmacie de l’université de Montréal citée par Doctissimo.

Au total, les scientifiques, ont suivi près plus de 135.000 femmes enceintes entre 1998 et 2008. Parmi elles, 1,7 % avait consommé des macrolides pendant le premier trimestre tandis que 9,8 % ont accouché d’un enfant souffrant d’une malformation congénitale importante à la naissance de l’enfant. Pour autant, aucune association significative avec cette famille d’antibiotiques n’a été constatée (comparativement avec la pénicilline) soulignent les auteurs de l’étude.

Si l’information en rassurera plus d’une, les scientifiques ont toutefois indiqué que des recherches plus approfondies devront être menées pour confirmer la prescription de certains antibiotiques. Pour rappel, les médicaments de la famille des sulfamides, des quinolones ou encore des cylines ne doivent pas être utilisés pendant la grossesse.