Cancer: De la rhubarbe pour stopper le développement de la maladie

ETUDE Au contact du pigment de la rhubarbe, 50% des cellules cancéreuses disparaissaient...

20 Minutes avec agence

— 

De la rhubarbe.
De la rhubarbe. — M.Lee / Rex Featur/REX/SIPA

La rhubarbe, qui sert à faire de très savoureuses confitures, n’aurait pas son pareil pour lutter contre le développement des tumeurs cancéreuses. En effet, le pigment rouge de ce légume vivace appelé « physcion » ou « pariétine » inhiberait la « 6PGD », une enzyme indispensable à la croissance des tumeurs selon une étude réalisée conjointement par des chercheurs de l’université Emroy à Atlanta (Etats-Unis) et de l’université de Pékin, en Chine.

Des résultats concluants sur la souris

Pour confirmer leur hypothèse, les universitaires ont ajouté à des cellules tumorales un concentré de « physcion ». 48 heures plus tard, ceux-ci ont constaté que 50 % d’entre elles avaient disparu. Une expérience réitérée sur des souris auxquelles ils avaient inoculé des cellules cancéreuses humaines. Résultat : les scientifiques ont observé une réduction significative du nombre de cellules malignes.

« Les pigments auraient une action de blocage de la protéine 6PGD (6-phosphogluconate déshydrogénase), qui participe activement à la croissance des cellules tumorales » affirment les auteurs de l’étude, parue le 19 octobre dans la revue Nature Cell Biology.

Sur 2.000 composés chimiques testés, le pigment de rhubarbe s’est en outre révélé être le plus efficace précise Pourquoi Docteur, qui indique que des tests sur l’homme pourraient bientôt être menés.