New York: Les restaurants devront signaler leurs menus riches en sel

SOCIETE Une salière noire et blanche devrait faire office d'indicateur...

20 Minutes avec agence
Le pain, les biscottes, la charcuterie et le fromage sont les aliments qui contiennent le plus de sel.
Le pain, les biscottes, la charcuterie et le fromage sont les aliments qui contiennent le plus de sel. — M.ACOSTA/ REUTERS

La Grosse pomme semble vouloir rayer de sa carte la malbouffe et ses excès. Preuve en est cette nouvelle décision prise à l’unanimité par les conseillers municipaux new-yorkais : tous les restaurants devront dès à présent signaler sur leurs menus les aliments trop salés ou mauvais pour la santé.

Emboîtant le pas à son élu qui souhaite voir les fast-foods alléger leurs menus enfants, la Ville a décidé que tous les menus dépassant le poids des 2,3 grammes de sodium devront être flanqués d’une salière blanche et noire indiquant qu’ils sont mauvais pour la santé.

« Améliorer encore la santé globale des New Yorkais »

« Big Apple » devient ainsi la première ville américaine à mettre les deux pieds dans la salière et à vouloir bannir les petits grains blancs en supplément, note The New York Times. Et ceci pour, dixit le département municipal de la Santé, « améliorer encore la santé globale des New Yorkais ». « Avec une simple icône sur le menu et une déclaration pour alerter les clients des plats qui ont trop de sodium, les New Yorkais auront accès facilement à une information qui peut affecter leur santé », ajoute la Ville.

Cette nouvelle réglementation intervient alors que l’organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, voici quelques mois, vouloir réduire de 30 % la consommation de sel de la population mondiale d’ici 2025.

Etats-Unis : les chaînes de restaurants devront indiquer les calories sur les menus

200 dollars d'amende

Selon l’OMS, la majorité des citoyens consomment d'ailleurs trop de sel, soit 9 à 12 grammes par jour en moyenne (donc deux fois plus que l’apport maximum recommandé) et ce, souvent en ignorant que l’excès de sodium peut générer de l’hypertension, avec un risque accru de cardiopathies et d’accidents vasculaires cérébraux.

The New York Times conclut en rappelant que les inspecteurs de l'hygiène vont très vite sillonner les rues de New York et dégainer leurs stylos : tout contrevenant se risque effectivement à une amende pouvant aller jusqu'à 200 dollars par menus.