Diabète: Sanofi s'associe au Life Sciences de Google et mise sur les traitements de pointe

RECHERCHE Le but est de faciliter la gestion du diabète par les patients en passant par la création de nouveux outils de pointe...

20 Minutes avec agences
— 
Sanofi s'excuse après avoir associé séjour à Marrakech et tracas digestifs
Sanofi s'excuse après avoir associé séjour à Marrakech et tracas digestifs — Eric Piermont AFP

Le laboratoire pharmaceutique français Sanofi vient de s’associer à Life Sciences, la toute fraîche division « sciences de la vie » du géant américain de l’Internet Google. Une drôle d’alliance dans le domaine du diabète qui vise à « améliorer la prise en charge et les résultats cliniques des personnes atteintes de diabète de type 1 et de type 2 », a précisé Sanofi dans un communiqué.

Les deux entreprises vont ainsi étudier « les moyens d’améliorer la prise en charge du diabète en développant de nouveaux outils qui rassemblent un grand nombre d’aspects, auparavant cloisonnés, de la gestion » de cette maladie, et « de permettre de nouveaux types d’interventions ».

De meilleures façons de collecter et d’analyser les informations impactant le diabète

Autrement dit, précise le groupe français, « les indicateurs de santé tels que la glycémie sanguine et les niveaux d’hémoglobine A1c, les informations rapportées par les patients, les régimes médicamenteux et les dispositifs de détection » devraient être améliorés, profitant de l’expertise Google.

Sanofi et Life Sciences vont effectivement combiner leurs savoirs faire respectifs « en sciences et en technologie, pour travailler sur de meilleures façons de collecter, d’analyser et de comprendre les multiples sources d’information impactant le diabète ». Le but est de faciliter la gestion du diabète par les patients, afin de réduire le risque de complications et, au final, d’abaisser le coût des soins, espèrent les partenaires.

 

Diabète: Un patch «intelligent» pour injecter de l'insuline

« Des méthodes plus «proactives» et efficaces de contrôle du diabète »

« En tant que leader mondial dans le traitement du diabète, nous avons à la fois le devoir et l’engagement de proposer des solutions intégrées aux personnes atteintes de cette maladie », a ainsi justifié dans le communiqué, Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi.

« Avec l’arrivée de nouvelles technologies permettant de suivre en continu et en temps réel l’état de santé des patients, nous pouvons envisager des méthodes plus «proactives» et efficaces de contrôle du diabète », a déclaré, de son côté, Andy Conrad, directeur général de la Division Sciences de la vie de Google, dans le communiqué.