Kellogg's: Le géant des céréales bannit saveurs et colorants artificiels

ALIMENTATION En perte de vitesse, le numéro un des céréales du petit-déjeuner espère ainsi mieux répondre aux attentes des consommateurs...

Marion Pignot

— 

Des céréales Kellogg's dans un rayon de supermarché.
Des céréales Kellogg's dans un rayon de supermarché. — Yuri Cortez

Les célèbres Special K ou Miel Pops ne contiendront bientôt plus agents de saveurs et colorants industriels. Le géant américain de l’agroalimentaire Kellogg’s vient, en effet, d’annoncer qu’il allait bannir ces substances de ses céréales partout sur le globe d’ici à 2018. Une décision que le groupe numéro un mondial du secteur des céréales pour le petit-déjeuner explique par la volonté de s’adapter aux goûts des consommateurs.

Diminution de ses ventes de 5,1 % au deuxième trimestre

« Ecouter et s’adapter aux besoins changeants des consommateurs est ce que les gens attendent de nous. Nous travaillons donc à retirer les colorants et les saveurs artificiels de l’ensemble de nos marques de céréales et sur une variété de snacks. Notre but est de terminer cette transition d’ici fin 2018. Nous allons continuer d’explorer des moyens de nous adapter aux envies et besoins changeants de nos clients et gagner (ainsi) leur confiance », a déclaré Kris Charles, une porte-parole de Kellogg’s.

Outre le souhait de suivre les changements des goûts des consommateurs, la décision du fabricant de céréales pourrait s’expliquer par la nécessité de réagir à la diminution de ses ventes (- 5,1 % au deuxième trimestre à 3,5 milliards de dollars). Un retrait que Kellogg’s attribue justement à un recul continu des recettes générées par les céréales aux Etats-Unis.