Bactéries, douleurs articulaires... Les tongs sont dangereuses pour la santé

ETUDE Les claquettes transporteraient jusqu'à 18.000 bactéries pressées de s'installer dans les plaies et les crevasses de vos talons asséchés par l’été...

20 Minutes avec agence

— 

Tongs décorées avec des têtes de poupées à l'éfigie de Barack Obama, Nashville, Tennessee, le 7 octobre 2008.
Tongs décorées avec des têtes de poupées à l'éfigie de Barack Obama, Nashville, Tennessee, le 7 octobre 2008. — J. YOUNG / REUTERS

L’été est déjà bien avancé et les tongs fleurissent aux pieds des vacanciers. Des plagistes qui mettent ainsi leur santé en danger, selon des professionnels de la santé qui tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme.

Outre leur potentiel accidentogène (on estime à environ 1,4 million par an, le nombre d’accidents de voiture causés pas des conducteurs portant des tongs, rapporte Le Point), ces « strings de pied » comme certains opposants aiment les surnommer, seraient porteurs de milliers de bactéries ultrarésistantes.

Les « flip-flop » peuvent « nuire à votre santé et même vous tuer »

Selon une sérieuse étude réalisée par les chercheurs de l’université de Miami (Floride, Etats-Unis), elles seraient même plus de 18.000 à tenter d’investir plaies et crevasses des talons asséchés par l’été et le frottement des semelles en plastique.

Les chercheurs ont même prouvé qu’une tong provenant de toilettes publiques ressortait avec 13.900 bactéries supplémentaires (parmi lesquelles le mortel Staphylocoque, le E.Coli ou des bactéries fécales). Et, dans le New York Daily News, l’expert en microbes Dr. Philip M. Tierno Jr. va jusqu’à affirmer que les « « flip-flop » (terme anglo-saxon) pouvaient nuire à votre santé et même vous tuer ».

Un effet néfaste sur les articulations plantaires

D’autant que les tongs auraient également un effet néfaste sur les articulations plantaires. Dans une interview accordée au Daily Mail, le Dr Tariq Khan explique que le port de tongs nécessite « une contraction des orteils à chaque pas contraire à la physiologie qui favoriserait une déformation du gros orteil ». La souplesse de la tong et l’absence de maintien du pied provoqueraient, eux, « un affaissement de la voûte plantaire qui se traduirait par des douleurs au talon et de cette voûte qui serait trop sollicitée ».

Ne jetez pas vos « strings de pied » pour autant, tempèrent tout de même les spécialistes qui recommandent de ne pas conduire avec ses tongs, de ne faire que de petits déplacements et, enfin, de changer de claquettes tous les ans.