Les hôpitaux sont-ils parés pour faire face à la canicule?

PREVENTION Depuis la canicule de 2003, les hôpitaux et les autorités sanitaires ont appris à anticiper les épisodes de forte chaleur...  

Delphine Bancaud

— 

CANICULE COULOIR URGENCES
CANICULE COULOIR URGENCES — Martin Bureau AFP

Prévenir plutôt que guérir. Une vague de chaleur exceptionnelle est attendue à partir de ce mardi et jusqu’à la fin de la semaine en France avec des températures au-delà de 40° dans plusieurs régions. Comme à chaque épisode caniculaire, chacun se souvient du sombre été 2003 lors duquel les fortes chaleurs avaient entraîné le décès de 19.500 personnes.

Pour éviter un nouveau drame, le gouvernement a tenu à anticiper. Pas question que les urgences soient prises d’assaut comme en 2013. « L’objectif est qu’il y ait le moins de personnes possible dans les hôpitaux », a martelé ce matin sur France Inter, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en conseillant à toutes les personnes souffrant de la chaleur de contacter leur médecin traitant plutôt que de se rendre aux urgences. Par ailleurs, un numéro vert d’information (0 800 06 66 66, accessible de 9h à 19h) activé dès dimanche devrait permettre de guider les personnes et de limiter leur venue dans les hôpitaux.


M. Touraine : "Que le moins de personnes… par franceinter

Pas de problème d’effectifs en prévision

Autre précaution : « le service d’urgence du ministère de la Santé qui permet d’avoir une vision précise des besoins sur le territoire a été activé », a indiqué Marisol Touraine. Certains départements des régions Bourgogne, Ile-de-France et Limousin, ainsi que l’Ain, l’Allier, le Cher, la Dordogne, l’Indre, la Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme et le Rhône vont être particulièrement scrutés car ils sont sous la menace d’un « épisode caniculaire précoce et durable » à partir de ce mardi 14h, a averti Météo France et ce « jusqu’à la fin de la semaine ». Les préfectures pourront si besoin est déclencher l’alerte canicule « qui permet aux hôpitaux d’avoir des consignes précises » a indiqué la ministre.

Canicule : Les 3 commandements pour savoir comment s’habiller au travail

Enfin, l’épisode caniculaire se déroulant juste avant le début des vacances scolaires, les hôpitaux devraient compter des effectifs presque au complet ces jours-ci, ce qui leur permettra de faire face à un afflux de patients et ce malgré le manque chronique de personnels. Pour prévenir l’affluence, certains établissements tentent d’ores et déjà de limiter la durée des hospitalisations de certains patients. Car il faudra parfois garder plusieurs jours les personnes âgées souffrant d’un coup de chaud, si elles habitent seules.