Education: Les espaces verts boostent les capacités intellectuelles des enfants

ETUDE Selon une étude espagnole, arbres, plantes et bosquets diminueraient de 1 % l’inattention des jeunes enfants en classe…

20 Minutes avec agence

— 

Des enfants jouent dans la cour d'une école à Aulnay-sous-Bois le 9 octobre 2009
Des enfants jouent dans la cour d'une école à Aulnay-sous-Bois le 9 octobre 2009 — Jacques Demarthon AFP

Une mémoire et une attention boostées, des enfants plus dynamiques et étudiant dans un environnement calme. Il n’y a pas de doute, pour les chercheurs du Centre pour la recherche en épidémiologie environnementale de Barcelone (Espagne), les espaces verts ont un effet bénéfique sur les performances intellectuelles des enfants.

Souhaitant en savoir davantage sur le développement cognitif des petits écoliers en fonction de leur exposition aux espaces verts présents dans leur établissement ou proches de leur domicile, ces chercheurs ont suivi durant un an plus de 2.500 enfants âgés de 6 à 10 ans.

L’exposition à la verdure a augmenté de 5 % la mémoire de travail

Et selon les résultats de leur étude publiés ce mercredi dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), l’exposition à la verdure a augmenté de 5 % la mémoire de travail (capacité de retenir les informations à court terme) de ces enfants et a diminué de 1 % leur inattention en classe.

Par ailleurs, les espaces verts dans les écoles permettent également aux élèves de bouger plus pendant la récréation et réduisent le bruit, créant ainsi des conditions favorables à l’apprentissage, notent ces chercheurs qui n’ont cependant pas observé de lien significatif entre la nature proche du domicile et les performances intellectuelles des enfants.