Allergies: Les pollens de graminées déferlent sur la France

SANTE Le risque allergique est à son plus haut niveau et devrait durer au moins jusqu'à la fin de la semaine...

Anissa Boumediene
— 
Les allergies les plus communes sont les rhumes des foins, les allergies aux pollens et aux graminées
Les allergies les plus communes sont les rhumes des foins, les allergies aux pollens et aux graminées — Philippe Huguen AFP

Pas de répit pour les allergiques ! Après les pollens de cyprès ou encore de bouleau ces dernières semaines, c’est maintenant au tour des graminées d’entrer dans la danse, dont les graines, très allergisantes, sont en pleine explosion au mois de juin. Selon le dernier bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, valable jusqu’au 12 juin prochain, le risque allergique aux graminées est à son niveau le plus haut (niveau 5) sur la quasi-totalité du territoire.

Allergies : Comment se prémunir des pollens

Des graminées partout

Les graminées, on peut difficilement y échapper. Parcs, forêts, bords de routes… il y en a partout. Ce sont des plantes herbacées, qui comprennent notamment les céréales (blé, riz, maïs, avoine, etc.).

Présents de mars à septembre, les pollens de graminées explosent au mois de juin, avec la hausse des températures. Avec à la clé un pic de crises allergiques chez les personnes sensibles aux pollens. Bien qu’en plus faible quantité, d’autres pollens (de chênes, d’oliviers, ou d’urticacées) sont également présents sur le territoire. Pour couronner le tout, la pollution atmosphérique, favorisée par la chaleur, amplifie les réactions allergiques.

De plus en plus d’allergiques

Plus d’un tiers des Français déclarent souffrir d’allergies, avec une proportion plus élevée chez les plus jeunes, selon un sondage OpinionWay* publié début juin. 37 % des personnes interrogées disent avoir souffert « d’au moins une allergie » au cours des douze derniers mois.

Les allergies les plus communément citées sont les rhumes des foins, les allergies aux pollens et aux graminées : un quart des personnes disent avoir éprouvé ce type d’allergies au moins une fois cette année. Selon l’Anses, près de 30 % des adultes et entre 7 et 20 % des enfants souffrent d’allergies aux pollens. Nez qui démange et qui coule, yeux larmoyants, palais qui gratte et crise d’éternuements sont les symptômes les plus fréquents, mais avec quelques gestes simples comme aérer son domicile, les allergiques peuvent gérer les périodes de crise.

* Sondage réalisé par OpinionWay en février 2015 auprès de 1.024 personnes représentatives de 18 ans et plus.