VirScan: Une goutte de sang qui détecte les infections virales passées et présentes

SCIENCES Le test être effectué pour 25 dollars par échantillon de sang...

20 Minutes avec agences

— 

Un médecin prélève une goutte de sang au bout du doigt d'une patiente.
Un médecin prélève une goutte de sang au bout du doigt d'une patiente. — PureStock/SIPA

Une seule goutte de sang suffit désormais à détecter tous les virus contractés par un individu. L’innovation, rendue possible grâce à une technologie baptisée VirScan a été présentée ce jeudi dans la revue américaine Science. Selon les chercheurs, cette approche pourrait révéler des facteurs inattendus affectant la santé d’une personne.

VirScan a déjà été testé dans plusieurs pays

Alors que jusqu’ici les tests de dépistage capables de détecter des virus spécifiques seulement un à la fois, les chercheurs de l’Institut médical américain Howard Hughes (HHMI) ont mis au point une nouvelle technologie permettant, grâce à une seule goutte, de déterminer toutes les infections virales passées et présentes d’une personne.

Déjà utilisé pour analyser le sang de 569 personnes aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Thaïlande et au Pérou, VirScan est capable de rechercher dans le sang des anticorps contre les 206 espèces de virus connus pour avoir infecté les humains.

VIH : Un autotest de dépistage disponible fin juin en pharmacie

Une technologie qui s’avère efficace

Pour développer ce nouveau test, les chercheurs ont synthétisé plus de 93.000 morceaux d’ADN codant différents segments des protéines virales. Ils ont inséré ces fragments d’ADN dans des virus qui n’infectent que des bactéries. Ces virus sont appelés bactériophages (1)

Pour vérifier leur méthode, les scientifiques l’ont testée pour analyser des échantillons de sang de malades dont l’infection par le VIH, le virus responsable du sida, ou par celui de l’hépatite C, était connue. « Cela a vraiment bien marché… avec une sensibilité à chaque signature virale dans le sang de 95 à 100 % et sans aucun faux-positif », explique Stephen Elledge, un chercheur du HHMI qui a dirigé le développement du VirScan. Il ajoute : « Cela a conforté notre confiance que nous pouvons détecter d’autres virus….».

Dix souches virales différentes dans chaque individu

Au total, près de 100 millions d’anticorps potentiels ont été examinés sur 569 personnes. Selon les chercheurs, chaque individu a, en moyenne, des anticorps révélant la présence passée ou présente de dix souches virales différentes. A noter que le test peut être effectué pour seulement 25 dollars par échantillon de sang.

 

 

(1) En tant que groupe, ces derniers contiennent tous les fragments de protéines trouvés dans plus de mille souches connues de virus humains. Les anticorps dans le sang trouvent leurs cibles en reconnaissant les caractéristiques uniques connues appelées épitopes qui se trouvent dans des protéinés sur la surface du virus.