L'allaitement réduirait les risques de leucémie infantile

SOCIETE La lait maternel favorise notamment la création de la flore intestinale de l'enfant...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: allaitement maternel.
Illustration: allaitement maternel. — ALFREDO ESTRELLA / AFP

Meilleure nourriture pour l’enfant selon l’OMS, le lait maternel, en plus de rendre plus riche et plus intelligent, réduirait le risque de leucémie infantile. C’est le constat dressé par une étude israélienne, publiée ce lundi dans la revue JAMA Pediatrics.

Un risque réduit de 19 %

En analysant 18 études (publiées entre 1960 et 2014) portant sur 10.000 cas de leucémies infantiles, les chercheurs de la School of Public Health, de l’université d’Haïfa (Israël) se sont rendu compte que lorsque l’enfant avait été allaité, pendant six mois ou plus, avait 19 % moins de risques de développer la maladie qu’un nourrisson non allaité ou nourri au sein pendant une période plus courte.

Les auteurs de l’étude nuancent ce constat en précisant que le risque [d’avoir une leucémie] était diminué de 11 % chez les enfants allaités dès l naissance contre ceux nourris au lait industriel.

Prématurés : Quand le lait maternel protège les bébés contre une maladie intestinale grave

« Un aliment indispensable à la vie »

Efrat Amitay, coauteur de l’étude cité par Live Science, précise que « le lait maternel est un aliment indispensable à la vie ». Celui-ci explique que le lait contient des anticorps fabriqués par la mère limitant le développement de certaines maladies ainsi que des bactéries nécessaires à l’implantation d’une flore intestinale.

D’après les auteurs de l’étude, les bienfaits du lait maternel sur la santé devraient être communiqués pas seulement aux mères mais aussi au grand public, pour que la pratique soit mieux considérée socialement et ainsi plus répandue.