Carmat: Le troisième patient greffé «va bien», affirme le professeur Carpentier

SCIENCES Alors qu'un deuxième patient, greffé en août 2014, est décédé début mai...

B.D.

— 

Un coeur artificiel Carmat photographié le 24 septembre 2009 à Vélizy
Un coeur artificiel Carmat photographié le 24 septembre 2009 à Vélizy — Franck Fife AFP

Le troisième patient ayant bénéficié de la pose d’un cœur artificiel Carmat «va bien», a indiqué le professeur Carpentier, le médecin qui l'a opéré, à BFM TV.

«Il va très bien, il est formidable, il a un sens de l'humour formidable. Il n'est pas du tout inquiet», a ajouté le professeur Carpentier, alors qu'un deuxième patient, âgé de 68 ans, et qui avait été opéré en août 2014, est décédé début mai.

Un quatrième patient greffé

Claude Dany, 76 ans, le premier patient implanté à Paris en décembre 2013, avait succombé 74 jours après la pose de la prothèse.

Le professeur Carpentier a par ailleurs annoncé à BFM TV qu'un quatrième malade allait être opéré pour recevoir un cœur Carmat.