Une femme perd un œil après que son chat l’a léchée

ETATS-UNIS Janese Walters a été victime de la maladie dite des griffes du chat...

N.Beu.

— 

Illustration de chat.
Illustration de chat. — ALIK KEPLICZ/AP/SIPA

Ce matin, votre chat vous a peut-être réveillé à force de miaulements ou de coups de patte et vous lui en voulez encore. Pardonnez-lui, ç’aurait pu être bien pire. Aux Etats-Unis, une femme a carrément perdu l’usage de son œil gauche après que son animal de compagnie lui a transmis une bactérie en la léchant, raconte le site Toledo News.

Relayée par une bonne partie de la presse anglo-saxonne, l’expérience de Janese Walters s’explique scientifiquement. Après avoir consulté plusieurs médecins, l’Américaine a appris de la bouche de l’un d’eux qu’elle avait contracté une lymphoréticulose bénigne d’inoculation, autrement dit la maladie des griffes du chat.

Bien se laver les mains

Contrairement à ce que son nom indique, cette maladie ne se transmet pas uniquement par les griffes, mais aussi par la salive de l’animal, par exemple en cas de morsure ou de léchage. « Tout ce qui est exposé à la gueule du chat, y compris une plaie que le chat lécherait », peut être contaminé, explique à Toledo News le Dr Kris Brickman, de l’université de médecine et de sciences de la vie de Toledo. Selon le ministère français de la Santé, la maladie peut également s’attraper en se frottant les yeux après avoir caressé son chat. Quatre chats sur dix seraient porteurs de cette bactérie, inoffensive pour eux.

Si Janese Walters a perdu un œil, c’est que la maladie des griffes du chat « entraîne une prolifération de vaisseaux sanguins », poursuit le médecin. Les personnes dont les défenses immunitaires sont faibles sont de manière générale plus sensibles. Il est conseillé, pour s’en prémunir, de bien se laver les mains après avoir touché un chat.