Vin: Plus de deux verres par jour serait néfaste pour le coeur

ETUDE Les effets néfastes ont été observés au-delà de deux verres quotidiens…

20 Minutes avec agence

— 

Un verre de vin par jour augmente le risque de développer un cancer, selon l'Inca.
Un verre de vin par jour augmente le risque de développer un cancer, selon l'Inca. — Sipa

Consommé quotidiennement, l’alcool, et notamment le vin est bon pour la santé : en plus d’allonger l’espérance de vie, il permettrait selon, une récente étude, de prévenir la maladie d’Alzheimer. Pourtant, au-delà deux verres quotidiens pour les hommes et un seul pour les femmes, il aurait des effets néfastes, notamment sur le cœur, selon une étude publiée ce mardi dans la revue Circulation : Cardiovascular Imaging.

Pour parvenir à cette conclusion, une équipe de chercheurs de la Harvard Medical School a analysé la consommation d’alcool de 4.466 hommes et femmes, âgés de 75 ans en moyenne. Parmi les participants, 2.400 participants ont déclaré ne jamais boire d’alcool, 1.500 volontaires ont indiqué boire 1 à 7 verres par semaine, tandis que 402 buvaient 14 verres hebdomadaires et 195, plus de 14 par semaine.

Une modification de la structure cardiaque

En s’appuyant sur les résultats des électrocardiogrammes des participants, les scientifiques ont constaté que la consommation d’alcool modifiait la structure du cœur. En effet, une prise croissante d’alcool engendrait une augmentation du diamètre systolique (contractions du cœur) et diastolique (relâchement du cœur après contractions) du ventricule gauche, ainsi qu’à un diamètre atrial plus important.

Ainsi, au-delà de 2 verres d’alcool quotidien (14 par semaine), les hommes ont vu la masse de leur ventricule gauche augmenter. Du côté des femmes, les changements ont été constatés pour une consommation excédant un verre d’alcool par jour.

Les auteurs de l’étude concluent que les bienfaits associés à la consommation d’alcool ne compensent pas les risques encourus, qui préconisent de ne pas commencer à boire si l’on ne l’a jamais fait auparavant.​