Purple Drank: Une nouvelle drogue à base de sirop contre la toux

SOCIETE Tous les ingrédients qui composent la drogue sont vendus sans ordonnance...

20 Minutes avec agence
— 
Un médicament sous forme de sirop.
Un médicament sous forme de sirop. — HOUIN GERARD/SIPA

Apparu aux Etats-Unis, un cocktail explosif d’un nouveau genre, prisé des adolescents, inquiète les professionnels de santé en France. Son nom : Purple Drank (ou « cocktail violet » en français) en référence à la couleur violette des sirops contre la toux américains.

Alcool, sirop contre la toux et médicaments

La mixture, aux nombreux effets secondaires, est un mélange à base de sirop contre la toux (qui contiennent soit de la codéine qui déstresse et désinhibe, soit de la destrométhorphane qui a des priorités hallucinogènes quand il est pris à grande dose selon Europe 1) auquel du soda mais aussi des antihistaminiques (comprimés contre l’allergie) pour réduire les effets secondaires négatifs de la codéine. Par ailleurs, la boisson peut être associée à de l’alcool ou du cannabis pour en prolonger les effets.

Face au phénomène, qui prend de l’ampleur depuis 2013 en France, l’Ordre national des pharmaciens tire la sonnette d’alarme dans son journal interne du mois de mai rapporte Le Parisien. Celui-ci préconise aux pharmaciens de surveiller de près les jeunes qui viennent acheter ce type de produits (disponibles sans ordonnance) alors qu’ils semblent en bonne santé.

Consommation de cannabis : « Les Français sont plus précoces »

Plusieurs cas d’hospitalisation recensés en France

En 2013, une étude réalisée par l’université du Maryland (est des Etats-Unis) révélait que 6,5 % des étudiants avaient déjà expérimenté cette nouvelle drogue. Bien qu’aucune enquête n’a été réalisée sur sa consommation en France, le Centre d’évaluation et d’information sur la pharmacodépendance d’Île-de-France (CEIP) recense plusieurs cas d’intoxication au « purple drank » ayant entraîné des hospitalisations depuis le début de l’année 2014 rapporte Europe 1.