Un baiser vu par IRM.
Un baiser vu par IRM. — Capture d'écran

SOCIETE

Sexualité: Avoir plus de rapports ne rendrait pas plus heureux

Pour être heureux, il serait préférable de créer un environnement qui provoque l'excitation...

Faire l'amour plus souvent rend-il plus heureux? Pas forcément. La qualité est préférable à la quantité, sous peine de perdre le désir et le plaisir. C'est le résultat d'une enquête publiée dans Journal of Economic Behavior & Organization par des chercheurs de l'université Carnegie Mellon (Etats-Unis).

Les chercheurs ont observé 64 couples mariés et âgés de 35 à 65 ans, divisant ce groupe de volontaires en deux. Le premier n'a reçu aucune instruction de la part des chercheurs tandis qu'ils ont demandé au second groupe d'avoir deux fois plus de rapports par semaine que d'habitude. 

«Le désir sexuel diminue plus vite que le plaisir procuré par le sexe»

Pendant trois mois, tous les couples ont dû noter leur nombre de rapports sexuels et évaluer en parallèle leur désir, leur niveau de plaisir et leur satisfaction personnelle. Les chercheurs ont donc puisé dans ces réponses pour étayer leurs conclusions: le second groupe, qui a été incité à faire plus l'amour, a montré une baisse du désir, du plaisir et du niveau de bonheur ressenti.

Les auteurs de l'étude précisent que le désir a pu s'émousser du fait des conditions de l'expérience, les chercheurs ayant pu perturber les participants en leur imposant de faire l'amour plutôt que de les inciter ou les encourager. Citée par Pourquoidocteur, Tamar Krishnamurti, auteure de l'étude, souligne aussi que l'important serait plus la manière de faire, que la fréquence: « Quand la libido commence à décroître, le désir sexuel diminue plus vite que le plaisir procuré par le sexe. Ainsi, au lieu de vouloir retrouver sa sexualité des débuts, les couples devraient commencer par créer un environnement qui provoque de l'excitation et rend le sexe amusant.»