Allergie aux pollens: «Nettoyage des narines», «sieste», «mésothérapie», les remèdes des internautes

VOUS TÉMOIGNEZ On fait quoi contre les yeux qui piquent dès le mois de mars?...

Christine Laemmel
— 
Illustration pollen
Illustration pollen — ALLILI MOURAD/SIPA

Dani, Jean-Pascal ou Anne-Laure, ne font pas partie de ces internautes que l'arrivée du printemps réjouit. Car mois de mars rime souvent avec gorge qui gratte, nez qui coule et yeux qui piquent. En cause, les pollens auxquels 30% des gens sont allergiques. Pour les contrer, les techniques ne manquent pas. Les internautes allergiques ont trouvé leurs propres remèdes, avec plus ou moins de réussite. 

>> Vous avez mieux? Continuez à répondre à notre questionnaire par ici: Quel est votre remède contre l'allergie aux pollens?

Le traitement d'Anne-Laure: La mésothérapie
Comment ça marche? Il s'agit de l'injection de faibles doses de médicaments sous la peau. 
Et c'est efficace? Anne-Laure a six séances de prévues. «Les deux premières, j'ai continué à prendre un antihistaminique à côté, mais désormais je n'en ai plus besoin». A mi-parcours, elle constate une disparition de 50% des symptômes. Attention, la mésothérapie n'est pas une technique reconnue scientifiquement
 

Illustration spray nasal - SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

 

Le traitement de Roland: Les pulvérisations nasales
Comment ça marche? Il faut «se nettoyer les narines et les sinus avec un spray nasal à l'eau de mer, conseille Roland, tous les matins pour éliminer les poussières de pollen. Ensuite penser à aérer son véhicule, remplacer le filtre d'habitacle par un filtre à charbon.»
Et c'est efficace? «Ça ne guérit pas, mais cela atténue grandement les symptômes.»
 

Des huiles essentielles - MARS/JDD/SIPA

 

Le traitement de Max: Huile essentielle d'estragon
Comment ça marche? «Je l'utilise dès que je commence les éternuements, explique Max. Au début de la crise, je mets trois gouttes sur un sucre le matin et le soir pendant quatre ou cinq jours. Puis je continue quelques jours uniquement le matin selon l'intensité de la crise.»
Et c'est efficace? «Cela fonctionne très bien. J'ai été pendant trois ans sous traitement médical traditionnel. Ça ne me faisait plus grand chose.»
 

Illustration sieste - OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

 

Le traitement de Dani: La sieste
Comment ça marche? En cas de crise «je m'allonge et je fais une sieste», nous dit Dani, 31 ans. Ça calme les symptômes, surtout les éternuements. La position du nez... peut-être.»
Efficacité? «J'ai testé les médicaments, l'acupuncture, ce qui marche systématiquement, c'est la sieste. Je n'ai jamais d'allergie deux jours de suite.»
 

Menthe poivrée - Flickr cc @cmoi30

 

Le traitement de Jean-Pascal: Menthe poivrée et glaçon
Comment ça marche? «J’attends la dernière minute (avant de sortir) pour me passer de la menthe poivrée sous le nez et éventuellement légèrement sur les pommettes. Les glaçons permettent de calmer des irritations oculaires et rhinites. Je les passe tout autour du nez et sur les paupières en cas d'oubli de menthe pour soulager. Mâcher un chewing-gum au goût menthe peut également prévenir voire calmer les rhinites.»
Et c'est efficace? «Avant de connaître les effets de la menthe poivrée, je mettais des gouttes pour les yeux. Maintenant, je n’en ai plus besoin. Je prends juste un antihistaminique quand cela devient trop critique»