Le diesel toxique pour les poumons, mais aussi pour le foie

ETUDE Selon l'Inserm indique que le diesel nuirait à la capacité du foie à trier et détruire les déchets toxiques du corps...

20 Minutes avec agence

— 

Un pot d'échappement d'une voiture diesel, en France
Un pot d'échappement d'une voiture diesel, en France — Fred Tanneau AFP

Le diesel ne s'attaquerait pas seulement aux poumons, mais aussi au foie et à sa fonction de «détoxification». C'est ce qui ressort d'une étude menée par des chercheurs français de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Des recherches qui établissent le fait que les particules fines du diesel sont capables d'altérer la capacité du foie à trier et détruire les déchets toxiques du corps. Pour arriver à ces résultats, l'équipe rennaise de l'Inserm a travaillé sur des cellules de foie exposées à «un extrait de particules de diesel à des doses équivalentes à celles inhalées par un individu vivant dans un milieu pollué», selon les termes du communiqué de l'Inserm.

La pollution aux particules augmente le risque de mortalité à court terme

Perturbations endocriniennes et maladies chroniques

En mesurant l'activité des transporteurs hépatiques de molécules du sang vers le foie, les chercheurs ont ainsi constaté que les particules de diesel «réduisent l'expression de gènes codant pour ces transporteurs et bloquent l'activité de plusieurs d'entre eux». Selon eux, les risques encourus par les individus trop exposés aux particules fines de diesel sont ainsi des perturbations endocriniennes, des perturbations dans l'élimination des médicaments, ou encore le développement de maladies chroniques.

Pour rappel, les particules fines ont été classées dans la catégorie des cancérogènes probables et reconnues responsables de cancers du poumon par l'Organisation mondiale de la santé en 2012, tandis que le gouvernement et la ville de Paris viennent d'exposer différentes mesures vouées à réduire l'effectif et l'impact des 2 millions de véhicules diesel de plus de 15 ans encore en circulation aujourd'hui.