Les jeux vidéo violents favoriseraient le stress

HIGH TECH Loin d'avoir un effet apaisant, les jeux vidéos violents causerait davantage de stress chez leurs adeptes...

20 Minutes avec agences
— 
Des personnes jouent à des jeux vidéo au salon E3 de Los Angeles, le 11 juin 2014
Des personnes jouent à des jeux vidéo au salon E3 de Los Angeles, le 11 juin 2014 — Fréderic J. Brown AFP

Les jeux vidéo violents augmenteraient le niveau de stress de leurs adeptes, selon une étude menée par des chercheurs grenoblois. Ces derniers ont rassemblé 87 étudiants et les ont aléatoirement invités à jouer pendant 20 minutes soit à un jeu vidéo violent, soit à un jeu d'action de difficulté équivalente.

Finalement, les jeux vidéo pourraient bien rendre agressifs, alcooliques et fous du volant selon une nouvelle étude

Les étudiants ont ensuite été invités à lire un texte sur le génocide kurde en Irak, durant la dictature de Saddam Hussein. Pendant cette lecture, leur voix était enregistrée pour être ensuite analysée par un programme informatique mesurant les microtremblements de leurs cordes vocales, trahissant leur niveau de stress. Résultat: les participants ayant joué à un jeu vidéo violent apparaissaient plus stressés que les autres.

Pas le meilleur moyen de se détendre

«Certains jouent pour se détendre ou se déstresser. Et si on est à la recherche d'un loisir qui détend, le jeu vidéo violent n'est donc pas l'option la plus évidente», note Laurent Bègue, coauteur de l'étude et professeur de psychologie sociale à l'Université Pierre-Mendès-France de Grenoble.

L'étude, qui doit paraître prochainement dans la revue Psychology of Popular Media Culture, rappelle aussi que le stress peut avoir des effets néfastes pour la santé, notamment en accroissant le risque de maladie cardiovasculaire.