Pologne: Un prématuré sauvé grâce à un rein artificiel

MEDECINE Kamil est devenu le plus petit patient du monde branché sur un tel appareil...

20 Minutes avec agences

— 

Illustration: le petit pied d'un bébé prématuré.
Illustration: le petit pied d'un bébé prématuré. — RAUL ARBOLEDA / AFP

En Pologne, un enfant prématuré, pesant 820 grammes et dont le canal artériel n'était pas refermé (ce qui est relativement fréquent chez les prématurés), a survécu grâce à un rein artificiel.

Né à 25 semaines de grossesse, le petit Kamil s'est vu administrer un médicament qui, dans un premier temps, lui a permis de récupérer. Mais, son cœur a ensuite faibli dangereusement et ses reins ont cessé de fonctionner, raconte le Dr Wojciech Kowalik, chef du service de thérapie intensive des nouveau-nés de l'hôpital de Legnica (sud-ouest du pays). «Et en trois jours, Kamil a produit cinquante millilitres d'urine, alors qu'il a absorbé 450 millilitres de liquides. Il a souffert d'œdèmes monstrueux», rapporte le médecin.

VIDEO. La première année d’un prématuré émeut la Toile

Le plus petit patient du monde branché sur rein artificiel

Malgré une forte probabilité d’échec, l’équipe médicale a donc branché l’enfant sur un rein artificiel, dispositif généralement utilisé pour les nouveau-nés pesant au moins trois kilos. «Pour un enfant de 820 grammes, c'est exceptionnel», précise le docteur Wojciech Kowalik, selon qui l’expérience, tentée sur des nourrissons plus petits, n’avait pas encore été concluante. 

«Un miracle est arrivé. (...) Demain, on le ramène à la maison, il pèse maintenant quatre kilos. Cela ne peut pas se raconter, il faut le vivre pour le comprendre», a déclaré son père, Adam Wawruch. Grâce à ce rein artificiel, Kamil est devenu le plus petit patient du monde branché sur un tel appareil.