Avastin: Feu vert pour une utilisation en ophtalmologie

SOCIETE Il présente l’avantage d’être nettement moins coûteux que l'actuel traitement contre la Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)…

20 Minutes avec agences

— 

Photo d'illustration d'un oeil.
Photo d'illustration d'un oeil. — V.CAPMAN/AP/SIPA

L'utilisation du médicament Avastin pour traiter, dans le cadre d'une procédure temporaire, la Dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) vient d’être approuvée par l’Agence de sécurité nationale du médicament. La mise en œuvre de cette mesure devrait être effective avant l'été, précise l'ANSM. 

Prévenir la cécité

L'annonce fait suite à l'avis favorable de la Commission d'évaluation initiale du rapport bénéfice/risque des produits de santé, qui s'était réunie le 19 mars. Dans le détail, l'autorisation prend la forme d'une recommandation temporaire d'utilisation (RTU), qui permet, selon un protocole restreint (en termes de suivi des patients, de conditions de prescription et de délivrance, notamment) de prescrire un médicament n'ayant pas d'autorisation de mise sur le marché. 

VIDEO. Canada: Un jeu vidéo permet de traiter une maladie oculaire

L'utilisation de l'Avastin, produit du laboratoire Roche, se justifie notamment par son coût, nettement plus accessible que celui du traitement actuellement (Lucentis du laboratoire Novartis) en vigueur pour la DMLA, qui, à terme, peut conduire à la cécité.