Médicaments: Une liste non officielle des 151 «essentiels» en France

RAPPORT Ces «151» suffiraient à soigner la majeure partie des maladies chez l'adulte...

20 Minutes avec agences
— 
Des médicaments génériques
Des médicaments génériques — DURAND FLORENCE/SIPA

Alors qu'actuellement plus de 5.000 médicaments sont disponibles dans les pharmacies françaises, des médecins français ont mis au point une liste de 151 «médicaments essentiels», qui suffiraient à soigner la majeure partie des maladies chez l'adulte. 

Selon le magazine scientifique Science et Vie publié ce mercredi, cette liste recense les traitements «essentiels pour traiter en ville et/ou à l'hôpital les pathologies observées chez l'adulte en France», à l'exclusion des vaccins et des traitements pour les maladies rares.

Rationalité et bonne pratique 

Ce travail de sélection a été élaboré par des médecins internistes et généralistes. «Pour chaque pathologie, les médecins ont fait appel à la littérature scientifique et à leur propre expérience» explique le magazine. «Rationalité et bonne pratique sont donc les deux piliers de leurs choix, et il ne leur a pas été demandé de prendre en compte le prix des traitements», déclaré, à Science et Vie, le Pr Michel Thomas, de l'hôpital de Bobigny, qui est à l'origine de l'initiative.

Une liste officielle en 2016?

Selon le magazine, la loi santé actuellement en discussion à l'Assemblée «devrait inclure un article selon lequel la Haute autorité de santé (HAS) devra élaborer et valider une liste de médicaments à utiliser préférentiellement par les professionnels de santé».

Ainsi, cette liste officieuse pourrait inspirer une liste officielle des médicaments essentiels de la HAS. Celle-ci pourrait, selon Science et Vie, voir le jour en 2016 en France, où, la consommation en médicaments est de 40 % supérieure à celle observée dans les principaux pays voisins.


Ce travail de sélection a été élaboré par des médecins internistes et généralistes. «Pour chaque pathologie, les médecins ont fait appel à la littérature scientifique et à leur propre expérience» explique le magazine. «Rationalité et bonne pratique sont donc les deux piliers de leurs choix, et il ne leur a pas été demandé de prendre en compte le prix des traitements», déclaré, à Science et Vie, le Pr Michel Thomas, de l'hôpital de Bobigny, qui est à l'origine de l'initiative.

Une liste officielle en 2016?

Selon le magazine, la loi santé actuellement en discussion à l'Assemblée «devrait inclure un article selon lequel la Haute autorité de santé (HAS) devra élaborer et valider une liste de médicaments à utiliser préférentiellement par les professionnels de santé».

Ainsi, cette liste officieuse pourrait inspirer une liste officielle des médicaments essentiels de la HAS. Celle-ci pourrait, selon Science et Vie, voir le jour en 2016 en France, où, la consommation en médicaments est de 40 % supérieure à celle observée dans les principaux pays voisins.


Ce travail de sélection a été élaboré par des médecins internistes et généralistes. «Pour chaque pathologie, les médecins ont fait appel à la littérature scientifique et à leur propre expérience» explique le magazine. «Rationalité et bonne pratique sont donc les deux piliers de leurs choix, et il ne leur a pas été demandé de prendre en compte le prix des traitements», déclaré, à Science et Vie, le Pr Michel Thomas, de l'hôpital de Bobigny, qui est à l'origine de l'initiative.

Une liste officielle en 2016?

Selon le magazine, la loi santé actuellement en discussion à l'Assemblée «devrait inclure un article selon lequel la Haute autorité de santé (HAS) devra élaborer et valider une liste de médicaments à utiliser préférentiellement par les professionnels de santé».

Ainsi, cette liste officieuse pourrait inspirer une liste officielle des médicaments essentiels de la HAS. Celle-ci pourrait, selon Science et Vie, voir le jour en 2016 en France, où, la consommation en médicaments est de 40 % supérieure à celle observée dans les principaux pays voisins.

Haute autorité de santé

Ce travail de sélection a été élaboré par des médecins internistes et généralistes. «Pour chaque pathologie, les médecins ont fait appel à la littérature scientifique et à leur propre expérience» explique le magazine. «Rationalité et bonne pratique sont donc les deux piliers de leurs choix, et il ne leur a pas été demandé de prendre en compte le prix des traitements», déclaré, à Science et Vie, le Pr Michel Thomas, de l'hôpital de Bobigny, qui est à l'origine de l'initiative.

Une liste officielle en 2016?

Selon le magazine, la loi santé actuellement en discussion à l'Assemblée «devrait inclure un article selon lequel la Haute autorité de santé (HAS) devra élaborer et valider une liste de médicaments à utiliser préférentiellement par les professionnels de santé».

Ainsi, cette liste officieuse pourrait inspirer une liste officielle des médicaments essentiels de la HAS. Celle-ci pourrait, selon Science et Vie, voir le jour en 2016 en France, où, la consommation en médicaments est de 40 % supérieure à celle observée dans les principaux pays voisins.


Ce travail de sélection a été élaboré par des médecins internistes et généralistes. «Pour chaque pathologie, les médecins ont fait appel à la littérature scientifique et à leur propre expérience» explique le magazine. «Rationalité et bonne pratique sont donc les deux piliers de leurs choix, et il ne leur a pas été demandé de prendre en compte le prix des traitements», déclaré, à Science et Vie, le Pr Michel Thomas, de l'hôpital de Bobigny, qui est à l'origine de l'initiative.

Une liste officielle en 2016?

Selon le magazine, la loi santé actuellement en discussion à l'Assemblée «devrait inclure un article selon lequel la Haute autorité de santé (HAS) devra élaborer et valider une liste de médicaments à utiliser préférentiellement par les professionnels de santé».

Ainsi, cette liste officieuse pourrait inspirer une liste officielle des médicaments essentiels de la HAS. Celle-ci pourrait, selon Science et Vie, voir le jour en 2016 en France, où, la consommation en médicaments est de 40 % supérieure à celle observée dans les principaux pays voisins.