Chine: Les maladies cardiovasculaires, première cause de décès dans le pays

ETUDE Trois Chinois sur quatre souffrent de problèmes cardiovasculaires...

20 Minutes avec agences

— 

Jeune femme obèse, illustration.
Jeune femme obèse, illustration. — FLORENCE DURAND / SIPA

Alimentation déséquilibrée, cigarette et obésité font des ravages en Chine, où trois personnes sur quatre souffrent de problèmes cardiovasculaires, selon une étude publiée ce lundi dans le Journal of the American College of Cardiology.

«Les maladies cardiovasculaires vont devenir une épidémie»

Ces maladies cardiovasculaires représentent donc actuellement la principale cause de décès en Chine, et la prévalence du diabète a, elle, plus que doublé dans le pays au cours de la dernière décennie. «Sans une intervention efficace, les maladies cardiovasculaires vont devenir une épidémie dans un avenir proche», prévient cette étude dirigée par Yufang Bi et Guang Ning, de l'université de médecine Jiao-Tong de Shanghai.

S'appuyant sur les données de 96.000 Chinois, hommes et femmes, les chercheurs ont classé les états de santé dans trois catégories (idéal, moyen et mauvais) en fonction de sept comportements et modes de vie établis par l'Association américaine du cœur : fumeur ou non, indice de masse corporelle, activité physique, régime alimentaire ainsi que les niveaux de cholestérol, de tension artérielle et de glucose dans le sang sans traitement.

Seul 5 % des hommes et 22 % des femmes en bonne santé

Et il s'avère que seulement 0,2% de l'échantillon a accédé à la catégorie «état de santé idéal» au sujet de la santé cardiovasculaire. En ne prenant en compte que les quatre principaux critères (indice de masse corporelle, activité physique, régime alimentaire et fumeur ou non), seuls 5% des hommes et 22% des femmes ont obtenu la meilleure classification.

«Sur les sept critères, suivre un régime alimentaire équilibré était le moins fréquent à 1,6%, et il était similaire entre hommes et femmes», ont également relevé les scientifiques, qui pressent désormais la Chine de mettre en œuvre une campagne nationale pour améliorer la santé de ses citoyens.