Etats-Unis: Burger King retire les sodas de ses menus enfants

ALIMENTATION Les bambins auront le choix entre du lait, du chocolat écrémé ou un jus de pomme...

20 Minutes avec agences

— 

Une Américaine a eu une drôle de surprise chez Burger King...
Une Américaine a eu une drôle de surprise chez Burger King... — TRIPPLAAR/SIPAUSA/SIPA

Exit les boissons sucrées. Les sodas ne figureront plus dans les menus pour enfants aux Etats-Unis, a annoncé, ce mardi, Burger King. Une annonce de taille (1) pour le numéro deux des fast-food qui choisit ainsi de promouvoir des choix de menus plus équilibrés aux Etats-Unis, où deux adultes sur trois et un enfant sur trois sont obèses ou en surpoids.

Burger King lance des frites basses calories

«Les boissons sucrées promeuvent les maladies cardiaques et le diabète de type 2»

Dans un communiqué, la chaîne de restauration rapide, qui vient de lancer son offensive en France, précise que les enfants peuvent désormais troquer leur soda contre du lait, du chocolat écrémé ou un jus de pomme. «Les sodas et autres boissons sucrées provoquent le diabète, les caries dentaires, l'obésité et même les problèmes cardiaques et n'ont, en effet, pas à prendre place dans les menus pour les petits», s'est réjoui le CSPI (Center for Science In the Public Interest), qui se bat pour une nourrit plus saine et a appelé les propriétaires franchisés à suivre l'exemple de la maison-mère.

L'association Momsrising, qui mène le même combat s’est également félicitée de la décision de Burger King en indiquant qu'il fallait que «davantage de restaurants fassent de même car les boissons sucrées ne promeuvent que les maladies cardiaques et le diabète de type 2».

 

(1). En janvier, la chaîne de fast-food Wendy's avait annoncé une décision similaire. Tout comme McDonald's, en 2013. Début mars, l'OMS a, elle, appelé à réduire la ration de sucres rapides à 50 grammes de sucre par jour (12 cuillerées à café). Selon l'American Heart Association, les Américains en moyenne consomment entre 22 et 30 cuillerées.