Un médicament contre le cancer de la moelle osseuse lancé aux Etats-Unis

MEDECINE Le laboratoire Novartis attend l'approbation par d'autres pays...

20 Minutes avec agences

— 

Le siège de l'entreprise pharmaceutique suisse Novartis à Bâle, le 25 octobre 2011
Le siège de l'entreprise pharmaceutique suisse Novartis à Bâle, le 25 octobre 2011 — Georgios Kefalas/AP/SIPA

Le laboratoire pharmaceutique Novartis a annoncé, ce lundi, avoir obtenu l'approbation par la FDA (Autorité américaine du médicament) du Farydak, médicament capable, selon le groupe suisse, d'inhiber la progression du myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse.

«Le Farydak a montré qu'il améliorait les chances de survie sans progression de la maladie chez les patients en rechute. Son activité épigénétique (influence de l'environnement sur le génome, NDLR) peut aider à restaurer des fonctions cellulaires affectées par le myélome multiple», explique Novartis dans un communiqué.

Un cancer difficile à traiter

Le Farydak «incarne une nouvelle classe de médicaments et une importante approche thérapeutique pour ce cancer difficile à traiter», ajoute Bruno Strigini, président de la branche oncologie de Novartis. Dans d'autres pays, le nouveau médicament est actuellement à l'étude par les autorités de régulation.

Pour rappel, le myélome multiple, ou maladie de Kahler, se traduit par la multiplication de certains globules blancs cancéreux dans la moelle osseuse. Cette pathologie affecte entre 1 et 5 personnes sur 100.000 à travers le monde, selon le groupe pharmaceutique.