David Khayat: « Près de 60% des adultes atteints de cancer vont guérir en France »

CHAT L'expert en cancérologie vous a répondu

Cédric Garrofé
— 
Le cancer est-il devenu une maladie comme les autres? — 20Minutes

[Le chat est terminé]

Le mot de la fin: Un jour, j’en suis sûr, on sera capable de guérir systématiquement tous les cancers, car rien ne peut résister à la science.

Ce n’est qu’une question de temps et quant à moi, je suis déterminé à y croire. Merci pour vos questions, elles sont passionnantes. Et vive la vie! 

 

Nora: Le cancer, qu'est-ce qu’est réellement? Pourquoi quelques-uns l'ont et d'autres pas? Pourquoi certains meurent-ils en 2 mois et d'autres en 5 ans?

Le cancer, c’est une maladie qui tient au fait qu’une cellule prolifère de manière incontrôlée et permanente finissant par constituer une tumeur. Le danger, est que celle-ci a tendance à se répandre dans le corps sous forme de ce que l’on appelle des métastases.

Le comportement de cette cellule est lié à la présence d’une série de mutations ou d’altérations de ses chromosomes. Ces altérations sont dues à l’action de phénomènes ou de substances cancérigènes.

Celles-ci sont présentes dans notre vie, tout autour de nous et il nous est impossible d’y échapper mais heureusement nous avons des systèmes de réparation de nos chromosomes qui, la plupart du temps, nous évite d’avoir un cancer. Simplement, ces systèmes sont parfois dépassés par l’ampleur du travail et c’est pour cela que certains ont des cancers, et d’autres pas. Enfin, la survie dépend énormément de facteurs. Comme par exemple la nature du cancer, son stade de découverte...

Jonathan: Si vous étiez atteint d'un cancer, vous ou un membre de votre famille, que feriez-vous? Opteriez-vous pour une chimiothérapie?

Aujourd’hui, si nous sommes arrivés à de tels taux de guérison, c’est généralement parce que nous traitons les cancers en utilisant séquentiellement toutes les armes disponibles, à savoir, la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie etc.

Dans la plupart des cas, la chimiothérapie, ou plus précisément, les médicaments du cancer, sont extrêmement efficaces, beaucoup mieux tolérés que par le passé, et sont utilisés dans presque tous les cancers à un moment ou à un autre de la prise en charge.

Ma réponse est donc oui.

CGT: Mon mari est atteint du cancer du pancréas et de métastases au foie, et il fait de la chimio. Pour l'instant, il répond bien. Cette thérapie peut-elle permettre une rémission totale de la maladie? 

C’est magnifique d’avoir pu obtenir cette réponse. Une rémission totale est toujours possible. 

C’est la fréquence de celle-ci qui dépend du type de cancer, du stade de découverte et des traitements. Gardez espoir, c’est important pour votre mari.

Bernard: Que pensez-vous des pesticides? Sont-ils réellement nocifs?

Bien sûr ils le sont, mais aux doses où nous les consommons ils n’augmentent que très faiblement notre risque.

Par contre, l’exposition professionnelle, comme chez les agriculteurs, est là, extrêmement toxique et cancérigène.

Marylène: Quel est le nombre de cancers liés aux effets des rayonnements ionisants chaque année en France?

5% des cancers en France sont dus aux agents physiques: rayons du soleil, radioactivité de la terre (radon), radioactivité présente dans l’atmosphère, examens radiologiques.

Il est donc difficile de dire dans tout ça quelle est la part liée stricto sensu aux rayonnements ionisants dont vous parlez.

Julie: Vivre à Paris plutôt que dans une ville de campagne, peut-il favoriser un cancer? (Qualité de l'air, stress, pollution etc.)

Oui bien sûr, à cause de la pollution, notamment du fait des particules fines liées à l’utilisation du diesel qu’à mon avis, on devrait interdire.

Mickaël: On m'indique que je peux faire une rechute sous 2 ans. Passez ce délai, cela voudra-t-il dire que je ne risque plus rien?

En fait, le risque de rechute diminue régulièrement avec le temps et plus vous vous écartez de la fin de votre traitement, en restant en rémission (c’est-à-dire sans signes de votre maladie), plus vous augmentez votre probabilité d’être guéri définitivement.

Marie-Jeanne: Le lait de vache est-il toxique pour l’organisme humain? Si oui, quel type de lait conseillez-vous de prendre à la place?

Non chez la femme où, au contraire, il réduit avec les autres produits laitiers, le risque de cancer du côlon.

Par contre, chez l’homme, l’hyper consommation (rare dans notre pays) de ces produits, pourrait avoir une légère conséquence sur le risque de cancer de prostate.

Donc a priori, ma réponse serait que ce lait n’est pas particulièrement toxique, sauf en cas d’allergie ou d’intolérance.

Bernard: Que pensez-vous des pesticides? Sont-ils réellement nocifs?

Bien sûr ils le sont, mais aux doses où nous les consommons ils n’augmentent que très faiblement notre risque.

Par contre, l’exposition professionnelle, comme chez les agriculteurs, est là, extrêmement toxique et cancérigène.

Renard: Comment expliquer des plaquettes basses (75000), avant même d'avoir commencé une chimiothérapie?

Il y a de multiples causes possibles, mais la plupart du temps, cela résulte d’une “fatigue” de la moelle osseuse qui est censée les fabriquer.

Brigitte: Manger beaucoup de fruits et légumes, peu de viandes, faire des activités sportives, ne pas fumer, éviter de boire de l’alcool. Tout cela est-il réellement efficace contre le cancer?

Oui, certainement, mais en même temps il n’est pas question de penser que cela évitera le cancer. 

On parle ici de statistiques, de risques, qui peuvent augmenter ou diminuer un peu mais encore une fois, pas de régime miracle et universel à espérer.

Nabil: Le cancer existe sous beaucoup de formes. Pourquoi ne pas rendre obligatoire les contrôles?

Ce serait trop compliqué car le cancer peut toucher n’importe quel organe du corps et il faudrait donc faire des tonnes d’examens pour arriver à cela. 

Les scanners et autres ne sont pas indemnes de danger, car ils provoquent une irradiation qui elle-même, si elle était trop fréquente, pourrait être cancérigène. 

Et dans le sang, il n’y a pas à ce jour de dosage pertinent pour détecter cette maladie dans tous les cas.

Murielle et Béatrice: A-t-on un risque accru de développer un cancer quand certains membres de la famille proche ont été atteints?

Oui. Mais l’augmentation du risque est généralement faible sauf dans les cas, rares, de stricte hérédité comme dans le cas d’Angelina Jolie par exemple.

Yaya: J'ai un médecin qui refuse de dire depuis quand mon cancer est présent. Il me dit que cela «ne servira à rien». Est-ce normal? N'a-t-il pas l'obligation de donner toutes les informations dont il dispose au patient?

Il ne vous le dit pas car c’est une donnée impossible à déterminer.

Cependant, dans la plupart des cas, le cancer met beaucoup de temps avant de devenir visible et donc accessible à un diagnostic. Cela peut se compter en années.

Jules: Si nous appliquons vos conseils, dans quel ordre avons-nous moins de chance d'attraper le cancer?

Ce serait tellement simple si quelques conseils pouvaient éviter le cancer. 

Malheureusement cette maladie est beaucoup trop complexe pour que ce puisse être vrai.

Si vous suivez tous les conseils de ce livre, peut-être réduirez-vous votre risque de 1 ou 2% à peine. Pas de régime miracle, comme vous pouvez le voir.

Sissi: Les Français ont très peur du cancer. On se dit qu’il est impossible d’en guérir définitivement. Pouvez-vous nous donner quelques mots pour nous rassurer? 

C’est totalement faux. Près de 60% des adultes atteints de cancer vont guérir en France. 85% des enfants! Bien sûr, ces chiffres ne sont que des moyennes: le taux de guérison dépend du type de cancer et de son stade au moment de la découverte.

Par exemple, 85% des femmes atteintes de cancer du sein vont guérir, 75% des hommes atteints de cancer de prostate, 75% des gens atteints de cancer du côlon...

Maud: Quelle est la différence entre rémission et guérison?

La guérison est une rémission qui dure toujours.

Vincent: Que pensez-vous des traitements métaboliques, qui au lieu de cibler spécifiquement les divisions cellulaires, ciblent le métabolisme des mitochondries?

Il s’agit d’une des voies d’attaque des cellules cancéreuses. Aujourd’hui, heureusement, ce n’est pas la seule! 

Toutes ces nouvelles cibles thérapeutiques sont a priori extrêmement intéressantes et seul le temps nous dira lesquelles, finalement, sont les meilleures.

Maryline: Quels sont les principaux aliments à utiliser et ceux à proscrire pour prévenir le cancer?

Il n’y a aucun régime miracle, universel qui conviendrait à tout le monde, aux femmes, aux hommes, aux jeunes, et aux personnes âgées, aux blonds, aux bruns etc.

Il existe des aliments qui peuvent être nocifs mais uniquement lorsqu’ils sont consommés de façon exagérée comme certains poissons (saumon, espadon, thon rouge…), tout ce qui contient de la vitamine A ou ses dérivées pour les fumeurs, la vitamine E pour les hommes…

A privilégier par contre, mon top 7: curcuma, grenade, ail, thé vert, quercetine, sélénium, brocolis.

Dans tous les cas, suivez les saisons dans votre alimentation. Variez vos modes de cuisson (évitez le Wok et les grillades). Faites de l’exercice et surveillez votre poids.

Enfin et surtout, ne fumez pas!

---------------------------------

Présentation du chat:

Alors que le cancer est la première cause de mortalité en France, le professeur David Khayat sera l'invité de la rédaction de 20 Minutes lundi pour présenter Prévenir le cancer, ça dépend aussi de vous (Odile Jacob).

Un livre dans lequel le chef du service de cancérologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière donne des conseils «simples, pratiques et concrets» pour aider à diminuer le risque de développer un cancer. A cette occasion, il répondra aux questions des internautes lors d'un chat en ligne.

>> Quels sont les aliments à consommer pour prévenir le cancer? Où en sont les avancées médicales? Un remède est-il vraiment possible? Quid du tabac?...