Grippe: 1,5 million de personnes touchées depuis le début de l'épidémie

SANTE Le pic épidémique pourrait être atteint, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm…

C.P. avec AFP

— 

Petite fille enrhumée se mouchant.
Petite fille enrhumée se mouchant. — CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Bientôt la fin de l’alerte à la grippe? Pas sûr.  «Après 4 semaines d'épidémie, et avec un démarrage fort au regard des épidémies passées, le pic épidémique pourrait être atteint, ce qui reste à confirmer dans les semaines à venir», explique ce mercredi le le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm.

590.000 nouveaux cas en 7 jours

La semaine dernière, 590.000 nouveaux cas de syndromes grippaux ont été enregistrés, relève pour sa part le bulletin hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire (InVS) qui intègre les données fournies par Sentinelles, en faisant état de 1,5 million de cas de syndromes grippaux depuis le début de l'épidémie.

Les régions les plus touchées la semaine dernière étaient le Limousin (1.629 cas pour 100.000 habitants), la Provence-Alpes-Côte-d'Azur (1.192) et Midi-Pyrénées (1.150). L'épidémie est également déclarée aux Antilles.

42 décès sur 483 cas graves

L'institut précise en outre que 483 cas graves admis en réanimation, dont 42 décès, ont été enregistrés depuis le 1er novembre dernier chez des patients âgés de 1 mois à 98 ans, avec une moyenne d'âge à 59 ans.

Depuis octobre, une centaine de foyers d'infections respiratoires ont été attribués à la grippe dans des collectivités de personnes âgées (unité de soins de longue durée ou maison de retraite) dont 65 à des virus de grippe A et 8 à la grippe B.

L'InVS relève toutefois que l'épidémie de grippe ne présente pas de gravité particulière cette année, le nombre de cas graves admis en réanimation restant dans les valeurs généralement observées. «L'excès de mortalité de toutes causes augmente de nouveau, essentiellement chez les personnes de 65 ans et plus», mais «la part attribuable à la grippe dans ces décès n'est pas connue», souligne l'institut.

Gastro-entérite sous contrôle

De son côté, la gastro-entérite aiguë n'a pas franchi le seuil épidémique cette saison.

Les régions les plus touchées la semaine dernière par ces diarrhées aiguës étaient la Haute-Normandie (625 cas pour 100.000 habitants), la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (322) et le Nord-Pas-de-Calais (310), selon le réseau Sentinelles