VIDÉO. Journée mondiale contre le cancer: La maladie en cinq chiffres clé

SANTE Le rapport de l'Institut national du cancer sur les cancers en France publié ce mardi révèle que le tabagisme est la cause de 44.000 décès par an...

A.B.

— 

Une patiente en attente d'un dépistage du cancer du sein, le 3 octobre 2013 à Bordeaux.
Une patiente en attente d'un dépistage du cancer du sein, le 3 octobre 2013 à Bordeaux. — SERGE POUZET/SIPA

C'est la maladie que redoutent le plus les Français: le cancer. Obésité, tabagisme ou consommation d'alcool, ces facteurs de risque comportementaux et alimentaires sont à l'origine de près d'un tiers des décès causés par cette maladie, des décès qui pourraient donc être évités. Ce mercredi, comme tous les 4 février, a lieu la Journée mondiale contre le cancer, qui met en lumière l'importance de la prévention. Décryptage de cette maladie en cinq chiffres clé.

355.000

Chaque année, 355.000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués, révèle  l'Institut national du cancer (INCa) dans son dernier rapport sur les cancers en France (basé sur les chiffres de 2012) publié ce mardi. 200.000 chez les hommes, plus fréquemment touchés par le cancer de la prostate (56841 cas), des poumons (28211 cas) et le cancer colorectal (23266 cas). Et parmi les 155.000 femmes dont le cancer a été diagnostiqué en 2012, près du tiers d'entre elles ont été touchées par un cancer du sein. Cette année-là, 148.000 personnes n'ont pas survécu à cette maladie.

44.000

Pour faire progresser la recherche en matière de lutte contre le cancer, de nouvelles méthodes de traitement sont élaborées par les scientifiques, chercheurs et médecins. Environ 44000 patients sont inclus dans les essais cliniques en cancérologie, soit deux fois plus qu'en 2008. Chaque année, près de 164 millions d’euros sont alloués à la recherche contre le cancer.

44.000 (bis)

Principale cause évitable de mortalité par cancers en France, le tabac est responsable de 44.000 décès par cancers chaque année. En cause: les produits inhalés, cancérogènes puissants, incriminés dans le développement de pas moins de 17 cancers différents: poumons et sphère ORL d'abord, mais aussi voies urinaires, rein, col de l’utérus, ovaire, côlon, rectum, estomac, certaines hémopathies et même le cancer du sein. En outre, la consommation de tabac est aussi associée à une moins bonne réponse aux traitements du cancer et une aggravation des effets secondaires des thérapies.

1 sur 10

Au cours de sa vie, une femme sur 10 environ sera confrontée au cancer du sein. Avec 48763 nouveaux cas décelés en 2012, le cancer du sein est celui le plus fréquent chez les femmes. Le plus meurtrier aussi, avec 12.000 décès recensés en 2012. D'où l'importance d'un suivi régulier auprès de son gynécologue et, à partir de 50 ans, des mammographies régulières.

22 millions

Depuis la généralisation en 2004 du programme de dépistage organisé du cancer du sein, plus de 22 millions de mammographies ont été réalisées en France. En dix ans, 150.000 cancers du sein ont été détectés dans le cadre de ce programme.