#HelloMyNameis: Un hashtag pour plus de compassion dans les hôpitaux

WEB Malade depuis trois, Kate Granger, médecin écossais, souffre d'u manque d'humanité dans les hôpitaux...

20 Minutes avec agence

— 

La campagne #HelloMyNameIs fait un carton sur Twitter
La campagne #HelloMyNameIs fait un carton sur Twitter — Capture d'écran

Elle est médecin, et malade depuis trois ans maintenant. Atteinte d'un cancer, l'Ecossaise Kate Granger, 31 ans, souffre aussi du manque d'empathie de ses collègues. Passée de l'autre côté du miroir, la jeune femme sait aujourd'hui qu'il n'y a pas que de mauvais malades, il y a aussi un manque de compassion de la part des médecins, une absence d'empathie.

Alors pour inciter ses camarades en blouses blanches à distribuer les sourires et à redonner un peu d'humanité au quotidien souvent terne des hôpitaux, Kate vient de lancer son hastag #HelloMyNameIs (Bonjour, mon nom est...). Invitant médecins et patients à se présenter pour éviter que l'anonymat ne prenne le pas sur la maladie, la robotisation des soins ou le traitement à la chaîne de patients «numéro de chambre».

 

La compassion au coeur des soins

Selon Elle magazine, plus de 400.000 médecins, infirmières, ou urgentistes, et même David Cameron, le Premier ministre britannique, ont déjà répondu à l'appel de Kate Granger, qui voit aujourd'hui son cancer se généraliser.

«J’espère vraiment que mon héritage sera le fait de placer la compassion au cœur des soins», a expliqué l'Ecossaise motivée à la BBC, regrettant encore que l'un de ces médecins n'avait jamais pris la peine de se présenter, ni même de la regarder dans les yeux. Et Kate Granger a touché l'Ecosse au coeur: ce lundi, le gouvernement écossais a annoncé qu’il allouait près de 53.000 euros pour que la campagne #HelloMyNameIs soit déployée à travers les hôpitaux du pays.