Blue Monday: Le troisième lundi de janvier, jour le plus déprimant de l'année

SOCIETE Ce lundi 19 janvier, troisième lundi du mois, serait le jour le plus déprimant de l’année...

20 Minutes avec agence

— 

Une jeune femme déprimée.
Une jeune femme déprimée. — JACQUEMART/ISOPIX/SIPA

Pluie, froid, manque de lumière, retour de vacances, porte-monnaie vidé par les fêtes de fin d'année, et début de semaine synonyme de reprise du travail. Autant de paramètres négatifs et évidents qui peuvent réellement influencer notre moral et pris en compte par le psychologue Cliff Arnall, professeur à l’Université de Cardiff, pour déterminer si ce lundi de janvier est votre journée préférée... ou pas. 

Bingo, surnommé le Blue Monday (le blues du lundi), il s'avère, sans surprise, que cette journée est surtout la plus déprimante de l'année. De quoi vous rassurer si, aujourd'hui, vous vous sentiez particulièrement morose, énervé, crevé.

>> A lire ici: Froid: Comment lutter contre les maux de l’hiver

Se revendiquer «lundiphobes»

Et si à cette méthode de calcul originale vous ajoutez l'épidémie de gastro, un salaire pas encore tombé, l'arrêt rapide des bonnes résolutions ou le fait que le lundi s'avère être également, selon le Bureau des statistiques du travail américain, le jour où l'on a le plus de risque de se faire tuer sur son lieu de travail, il est évident que ce matin, vous n'aviez que deux envies: ne pas sortir du lit et vous revendiquer «lundiphobes». 

Reste que la compagnie aérienne Sky Travel, qui a mis la clé sous la porte depuis, aurait commandité, en 2005, cette drôle d'étude, soucieuse de doper les désirs de voyage, d’ailleurs, et donc les réservations.