Gastro, varicelle, grippe: Comment s’en prémunir?

SANTE Ces trois virus hivernaux sont de retour et leurs seuils épidémiologiques pourraient vite être dépassés...

Anissa Boumediene

— 

Illustration un homme ayant un rhume .
Illustration un homme ayant un rhume . — JS EVRARD/SIPA

Le foie gras et les cotillons, c'est terminé: l’heure est à la grippe, la gastro et la varicelle. Déjà fortement active en Languedoc-Roussillon, Limousin et Auvergne, la gastro-entérite devrait dépasser le seuil épidémiologique dès la semaine prochaine, comme le prévoit le Réseau Sentinelles.

Plus faible mais quand même en augmentation, la grippe devrait suivre la même progression dans les prochaines semaines. La varicelle, qui sévit actuellement dans neuf régions, a fait moins de malades, mais avec une période de contagiosité qui démarre avant l’apparition des premiers boutons, des enfants devraient l’attraper en cascade à l’école. 20 Minutes vous donne la marche à suivre pour vous prémunir.

Se laver les mains

C’est tout bête, mais c’est le geste unanimement recommandé pour éviter de tomber malade ou de contaminer son entourage si on l’est déjà: bien se laver les mains à l’eau et au savon (ou avec un gel hydroalcoolique) plusieurs fois par jour. Surtout avant de cuisiner ou de manger, en sortant des toilettes et des transports en commun (les virus sont résistants et se déposent sur les barres du métro et les poignées de portes) et après avoir éternué ou vous être mouché. Et tant que vous y êtes, pensez à bien aérer votre intérieur chaque jour et à utiliser des mouchoirs à usage unique.

Eviter les contacts

Hautement contagieux grippe, gastro et varicelle s’attrapent en un rien de temps. Le meilleur moyen d’y échapper est encore d’éviter tout contact avec ceux qui en sont atteints. Comme ces virus sont dus à des transmissions interhumaines, on oublie les poignées de mains et on évite de s’embrasser. Et pour ne pas contaminer son entourage si on est déjà malade, on fait bien attention à ne pas postillonner et à se couvrir la bouche en cas de toux et d’éternuement. On arrête aussi de partager tout objet personnel, comme son verre ou sa brosse à dents.

Si on tombe malade?

Aux malchanceux qui attraperont l’un de ces virus, à chacun sa solution. Si vous ressentez les symptômes de la gastro (nausées, diarrhées, vomissements, etc.), pas besoin de consulter votre médecin généraliste. Vous pourrez vous débarrasser du virus en 48 heures en optant pour une diète à base de bouillon salé, de riz et de beaucoup d’eau pour mettre votre intestin au repos et éviter la déshydratation. Petit remède de grand-mère: buvez aussi un peu d’eau de cuisson du riz, c’est très efficace. Les grippés veilleront aussi à bien s’hydrater et pourront soulager leurs douleurs avec des antalgiques. Si votre enfant a la varicelle, emmenez-le chez le pédiatre et donnez-lui beaucoup d’eau et, si besoin, du paracétamol pour calmer fièvre et douleurs (surtout pas d’aspirine).

Si les symptômes de la grippe et de la gastro ne passent pas ou s'amplifient, n'hésitez pas à consulter votre médecin.