Cabinets fermés, «guérilla» administrative... Les médecins maintiennent la pression

SANTE Les généralistes ont entamé lundi un nouveau mouvement de grève contre le projet de loi santé...

Jean-Luc Mounier

— 

La mobilisation des médecins se poursuit aujourd'hui et demain. Des rencontres entre syndicats et ministre de la Santé sont prévus cette semaine.
La mobilisation des médecins se poursuit aujourd'hui et demain. Des rencontres entre syndicats et ministre de la Santé sont prévus cette semaine. — Guillaume Collet/SIPA

Le 31 décembre, les médecins promettaient une «guérilla» au gouvernement pour 2015. En ce début d'année, les professionnels de santé ne perdent pas de temps pour livrer bataille. Les médecins sont en effet appelés par les principaux syndicats de la profession à fermer leur cabinet aujourd'hui et demain. Et à mettre en place un «mouvement des feuilles de soins dégradées».

>> Grève des médecins: «La Sécu rembourse les médecins avec du retard dans la moitié des cas»

Des consultations sans carte vitale...

C'est certainement la nouveauté dans la forme de mobilisation des médecins contre le tiers payant généralisé obligatoire. Outre la fermeture de leur cabinet ce lundi et mardi, les généralistes sont appelés à recourir aux formulaires papier, et dans une moindre mesure à la carte vitale, lors des consultations avec leurs patients

Le but de la manoeuvre? «Que les caisses d'assurance-maladie fassent de la paperasse», comme l'explique à 20 Minutes le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) Jean-Paul Ortiz : «L'idée, c'est que chaque médecin envoie 2-3 feuilles de soins papier par jour à l'Assurance-maladie pour que cette dernière soit rapidement encombrée».

Les médecins entendent par ce moyen poursuivre le «bras de fer» engagé avec le gouvernement depuis plusieurs semaines.

... Et des conséquences sur les patients

Ce mouvement des «feuilles de soins dégradées» devrait toucher en premier lieu l'Assurance-maladie, mais aussi les patients. Une consultation chez le médecin est normalement remboursée dans un délai de 5 jours avec une carte vitale. Il faut compter 10 à 15 jours avec une feuille de soins. Avec l' «encombrement» annoncé de l'Assurance-maladie, les délais de remboursement devraient encore s'allonger.

>> La Sécu craint des retards de remboursements de plusieurs semaines

«Nous n'appelons pas à un recours systématique à la feuille de soins, les patients qui veulent utiliser leur carte vitale en consultation le peuvent», tempère cependant Jean-Paul Ortiz. Qui n'oublie pas de rappeler, en référence aux 58% de Français soutenant leur grève, que «les patients sont (leurs) soutiens».

Un mois de janvier décisif avec le ministère de la Santé ?

Alors que le projet de loi santé de Marisol Touraine doit être débattu en avril prochain au Parlement, les syndicats de médecins se préparent pour être prêts «à tenir la distance» d'ici là. Si nécessaire... Le mois de janvier pourrait bien en effet être un moment crucial pour la résolution du conflit avec les médecins.

Selon plusieurs sources interrogées par 20 Minutes, la ministre de la Santé doit recevoir ces prochains jours les présidents des principaux syndicats de médecins libéraux. «On va demander à la ministre de mettre en place un plan de sauvetage de la médecine générale», déclare le président des Médecins généralistes (MG) France Claude Leicher.

«La population doit comprendre que la couverture du territoire français par les médecins généralistes est menacée, c'est cela le fond du problème», prévient le président de MG France. Outre cette inquiétude, les syndicats demandent la réécriture du projet de loi santé et une revalorisation tarifaire de la consultation - de 23 à 25 euros.