Illustration obésité.
Illustration obésité. — PAUL ELLIS/AFP

Etude

L'obésité peut faire perdre jusqu'à 8 années d'espérance de vie

Selon des chercheurs canadiens, l'obésité chronique peut causer une diminution non négligeable de l'espérance de vie...

L'obésité et l'obésité sévère sont susceptibles de faire perdre jusqu'à huit ans d'espérance de vie, et jusqu'à dix-neuf années de vie en bonne santé aux personnes concernées.

C'est ce qu'estime le Dr Steven Grover de l'université de Montréal, dans son étude publiée dans The Lancet Diabetes & Endocrinology. Issue d'une modélisation mathématique élaborée à partir d'une base de données englobant des milliers d'adultes (20-79 ans), l'étude indique que plus un individu est en surpoids jeune, plus le retentissement sur sa santé sera important.

Diabète, crises cardiaques et les AVC

Il est révélé que l'obésité accroît le risque de développement du diabète et des maladies cardiovasculaires, incluant les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux, facteurs réduisant considérablement l'espérance de vie et les années de vie en bonne santé.

Pour rappel, l'excès de poids est défini en fonction de l'indice de masse corporel (IMC: poids divisé par la taille au carré): le surpoids correspond à un IMC de 25 ou plus, l'obésité à un IMC égal ou supérieur à 30 et l'obésité sévère à un IMC supérieur à 35. Selon l'OMS, le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d'hommes et près 300 millions de femmes obèses.