VIDEO: Les meilleurs films de prévention contre le sida

SANTE A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, retour sur quelques campagnes de prévention marquantes...

Romain Scotto

— 

Capture d'écran de la campagne de lutte contre le sida
Capture d'écran de la campagne de lutte contre le sida — Capture d'écran/20Minutes

A défaut d'être vaincu, le sida inspire les créatifs depuis 20 ans. Certaines campagnes de prévention sur le port du préservatif sont devenues cultes. A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le virus, le 1er décembre, 20 Minutes revient sur les meilleurs films de sensibilisation.

1. Le plus improbable: «Surprise for couple» (2006)

Un jeune couple s'ébat langoureusement dans la forêt. Il fait nuit. Personne ne peut déranger les amoureux qui, dans le feu de l'action, dévalent une colline pour finir dans une clairière, au beau milieu d'une cérémonie initiatique... du Ku Klux Klan. «Le dernier de vos soucis quand vous avez un rapport non protégé», indique la campagne. Petite précision utile: monsieur est noir de peau. 

2. Le plus touchant: «Graffiti» (2010)

C'est l'histoire d'un zizi malheureux. Personne ne veut de lui. Il se promène dans les toilettes, mais fait fuir tous les vagins qui se présentent à lui. Alors il marche désespérément jusqu'à ce qu'une jeune femme lui offre un préservatif. Sa vie va tout de suite changer.

3. Le plus esthétique: «Sugar Baby Love» (2009)

Trois minutes de dessin animé sur le rythme endiablé de la chanson culte des Rubettes. On y voit un jeune homme grandir, prendre conscience de son homosexualité, puis enchaîner les partenaires jusqu'au jour où il trouve l'amour. Le vrai. «Vivez assez longtemps pour trouver le bon» indique la scène finale. Imparable. 

4. Le plus traumatisant: «Shot» (2007)

Un homme enchaîne les conquêtes, toutes des jeunes femmes de moins de 30 ans. Tout se passe pour le mieux pendant l'acte, jusqu'au moment où il sort un revolver. Un coup de feu suffit à chaque fois pour mettre fin à la scène. Glaçant.

5. Le plus ludique: «Baby, Baby» (2005)

L'histoire assez banale d'une jeune fille qui, de l'enfance au mariage, enchaîne les conquêtes. Au lit, elle découvre donc que l'anatomie masculine est assez diversifiée et que le fil conducteur de sa vie amoureuse sera toujours ce petit morceau de plastique salvateur. Notez une première utilisation assez hasardeuse de l'objet. Non pas sur le pénis de Monsieur, mais sur la tête.

6. Le plus logique: Pub Inpes et Sida Info Service (2005)

Pas d'image, juste des phrases pour un syllogisme implacable. Le tout sur l'air du Tourbillon de la Vie de Jeanne Moreau, très habile pour mettre des mots sur des maux.

7. La plus drôle: Porno (2003)

Oui, on peut rire de tout. Même lorsqu'il s'agit d'une grande cause. La preuve avec cette scène aussi décalée que percutante. Après ça, vous ne pourrez plus dire que vous n'êtes pas au courant...