Obésité: La chirurgie bariatrique réduit le risque de diabète

Etude Les interventions chirurgicales préconisées aux personnes souffrant d'obésité sévère et morbide diminueraient le risque de diabète de type 2...

20 Minutes avec agence

— 

En 2006, 15.000 patients obèses ont été opérés. Ils étaient plus de 30.000 en 2013.
En 2006, 15.000 patients obèses ont été opérés. Ils étaient plus de 30.000 en 2013. — TIM SLOAN / AFP

Une étude britannique, publiée dans la revue Lancet Diabetes and Endocrinology et menée sur 4.334 patients obèses, confirme l'efficacité de la chirurgie bariatrique pour prévenir l'apparition du diabète de type 2. Cette pratique, qui consiste notamment à poser un anneau gastrique ajustable au patient, pourrait même faire baisser le risque de 80% chez les personnes fortement obèses.

L'étude assure que seuls six patients sur 1.000 qui subissent une opération de chirurgie bariatrique courent un risque de devenir diabétique contre 30 personnes obèses sur 1.000 qui ne font pas de chirurgie.

Du sport et une alimentation saine, aussi

Pour obtenir ce résultat, l'équipe a suivi durant plusieurs années 2.167 adultes obèses sans diabète qui avaient subi une opération chirurgicale à un groupe de 2.167 adultes obèses n'ayant pas eu de chirurgie. Et, au final, seules 38 personnes du «groupe chirurgie» avaient contracté un diabète contre 177 du groupe témoin.

L'obésité est associée à de nombreux problèmes de santé, dont le risque de diabète. La prise importante de poids entraînant la plupart du temps l'augmentation du taux de glucose dans le sang. Reste que les chercheurs précisent que la chirurgie de l'obésité (pose d'un anneau gastrique entre autres, etc.) doit s'accompagner d'interventions pour augmenter l'activité physique et promouvoir une alimentation saine, deux éléments clés dans la stratégie de prévention du diabète.