Bientôt une pilule contre le vieillissement?

Médecine Des chercheurs pensent avoir trouvé les secrets de la longévité sans maladie dans la restriction alimentaire. La course pour élaborer une « pilule anti-âge » est lancée...

20 Minutes avec agences

— 

Aujourd'hui, il ne s'agit plus de pouvoir vivre longtemps, mais de pouvoir vieillir en bonne santé. -PURESTOCK/SIPA
Aujourd'hui, il ne s'agit plus de pouvoir vivre longtemps, mais de pouvoir vieillir en bonne santé. -PURESTOCK/SIPA — PURESTOCK/SIPA

Mettre au point des molécules capables de nous faire vieillir en bonne santé, c’est l’objectif du généticien Hugo Aguilaniu. Car si chaque année nous gagnons 3 mois d’espérance de vie, c’est sans compter sur l'apparition de cancers, de maladies du métabolisme ou neurodégénératives. Et selon l’équipe d’Hugo Aguilaniu, la clé de la longévité se trouverait dans restriction alimentaire.

Des gènes de la longévité

Grâce à une diète très sévère, le généticien a réussi à garder en vie pendant plus de six mois un minuscule ver, qui normalement ne vit que... 2 semaines environ. Une souris, elle, a gagné 25% de longévité. Le chercheur s’empresse néanmoins d’ajouter qu’une telle diète serait lourde de conséquences pour l’homme. Si le gène ApoE - impliqué dans le transport du cholestérol et sur lequel portait cette étude - est surreprésenté chez les centenaires, il existe en réalité une cinquantaine de gènes impliqués dans le processus de longévité et donc autant de pistes à explorer. Ce qui séduit forcément chercheurs et candidats à l’immortalité.