L'OMS se prononce pour une interdiction de la cigarette éléctronique aux mineurs

SANTE Elle estime e que la consommation d’e-cigarette pose de «graves menaces» aux adolescents, ainsi qu’aux foetus…

20 Minutes avec AFP

— 

Une personne fume une cigarette électronique
Une personne fume une cigarette électronique — Kenzo Tribouillard AFP

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé mardi d’interdire la vente de cigarettes électroniques aux mineurs, estimant que leur consommation posait de «graves menaces» aux adolescents, ainsi qu’aux foetus.

Les experts se sont également prononcés pour une interdiction de leur consommation dans les espaces publics fermés, selon un document publié mardi par l’OMS. «Les preuves existantes montrent» que les cigarettes électroniques «ne sont pas de la simple + vapeur d’eau +» comme le disent souvent leurs fabricants, a affirmé l’OMS.

Suffisamment de preuves

Aussi, leur usage «pose de graves menaces pour les adolescents et foetus», poursuivent les experts. D’après l’OMS, il existe suffisamment de preuves pour mettre en garde les «enfants, adolescents, femmes enceintes et femmes en âge de procréer» sur les conséquences à long terme que peut avoir la consommation de cigarettes électroniques sur «le développement du cerveau».

Ces recommandations ont été publiées par l’OMS en vue de la sixième session de la Conférence des parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac qui aura lieu du 13 au 18 octobre à Moscou.